Bonjour tout le monde, vous allez bien ? Aujourd’hui, j’ai un peu de temps pour rédiger un nouvel article, alors profitons-en. Je vous propose ma vision des choses sur le dernier thème des #TFGA d’Alex du site : alex-effect.com qui est : « C’était mieux avant ». Comme je suis un vieux de la vieille malgré mon jeune âge (contradiction ?), ce sujet m’intéresse fortement, et effectivement, il y a quelques petits trucs qui me viennent à l’esprit et qui confirment qu’avant, c’était beaucoup mieux dans le domaine du jeu vidéo qu’on aime tant. Vous voulez savoir à quoi je pense ? Je stoppe le suspense, bonne lecture à tous !


N°5 : MAJ, Patch & Season Pass

Mise à jour encore et encore…

Si il y a bien une chose qui me saoule aujourd’hui, c’est cette mode du « tout online », qu’est-ce qu’elle peut me prendre la tête, avec ses mises à jour à gogo, ses différents patchs pour améliorer des jeux sortis trop tôt pour rectifier toutes les erreurs de développement, et les fameux Season Pass… Oh mon dieu. Avant, c’était bien plus simple, plus rapide et moins chiant surtout. Tu prenais ta cartouche ou ton disque, hop dans la console et tu jouais directement, maintenant c’est fini. On est obligé de subir tous ses téléchargements et installations, d’attendre x temps avant de profiter. Oui je sais ce que vous allez dire, c’est positif pour le suivi d’un jeu, peut-être, mais c’est devenu trop courant, c’est une très mauvaise chose pour moi. A cause de ce genre de choses, ma PS4 qui elle n’a rien demandé, reste pratiquement éteinte constamment car c’est désormais impossible de ne pas passer par la case : « Mise à jour », très énervant…


N°4 : Où t’es, copain où t’es ?

Tellement mieux de jouer entre amis

Autre chose qui me contrarie beaucoup aujourd’hui, c’est les jeux multijoueurs local qui sont presque en voie de disparition, je m’explique. J’aime beaucoup encore actuellement organiser des soirées jeux vidéo à la maison, entre amis. Et je remarque que maintenant, hormis les jeux Nintendo, ne possède quasiment plus de mode local / multijoueur, tout est fixé de nos jours sur le jeu en ligne, et pour ceux qui aiment comme moi, jouer entre potes sur un canapé peuvent aller se gratter. Oui je sais, il y a quelques exceptions, mais quand même. Je trouve qu’on ne voit plus énormément nos amis, on nous dirige vers le jeu en ligne, et c’est beaucoup moins convivial. Ce n’est peut-être pas objectif ce que j’écris, mais c’est ce que je ressens, et rien que pour ça, c’était largement mieux avant.


N° 3 : La difficulté simplifiée des jeux vidéo

Heureusement que certains sont là

Facile, normal, difficile ? On connait tous ses niveaux de difficultés avant de se lancer dans un jeu vidéo, mais vous ne trouvez pas que maintenant c’est plutôt fixé sur « Facile » voir trop simple ? Je me doute que les développeurs adaptent leurs jeux pour les plus grands et les plus petits, mais je ne sais pas j’ai cette impression assez souvent après avoir bouclé une aventure vidéo-ludique : « C’est tout ? D’accord… » Nous sommes beaucoup trop assistés, aidés, facilités à mon goût. Quand je repense à des jeux comme Ghosts ‘n Goblins, Zelda II ou encore Another World, je me demande ou est-ce que le défi et la difficulté pour nous joueurs est partie. Même si, encore aujourd’hui, des titres viennent contredire ma façon de penser, n’est-ce pas méchant Bloodborne ? 🙂


N°2 : Le manque d’innovation

Call of Duty est un bon exemple

Oui allo ? Innovation ? Bonjour ! Je suis à votre recherche depuis quelques temps déjà et je me demandais quand est-ce que vous comptiez revenir dans nos jeux vidéo ? Jamais ? Ah…bon et bien bonnes vacances à vous, vous allez nous manquer, merci au revoir ! Ouais, c’est con mais c’est un peu ça je trouve. Énormément de jeux sont de pales copies d’autres jeux, sans âme, sans saveur. On reprend les idées que les joueurs ont aimé auparavant et on remet tout ça pour le prochain titre. On ne rajoute rien ou peu bien évidemment, les joueurs sont bêtes de toute façon, ils vont acheter quand même. C’est tellement plus facile de refaire les mêmes jeux années après années, et c’est moins coûteux surtout : business. Quand je parle de manque d’innovation, je cible plus particulièrement les titres annuel, qu’est-ce que je peux détester ça… Assassin’s Creed, Call Of Duty, FIFA. Ça ne donne pas envie n’est-ce pas ? Bienvenue en 2015 les amis.


N°1 : Pseudo guerre des consoles

Guerre des consoles…

La guerre des consoles… quel sujet délicat pour nous joueurs. Même si je ne rentre plus dans ce genre de discours et débats débiles sur les réseaux sociaux, je dois quand même avouer que c’est une chose qui m’agace énormément, alors pas la guerre des consoles (même si pour moi elle n’existe pas vraiment) mais plutôt ses joueurs qui ne peuvent pas se retenir de fusiller toutes personnes qui aiment jouer avec une console qui ne rentre pas dans le moule. Il faut toujours se justifier, toujours suivre la mode et les jeux famous, sinon tu n’es qu’un naze. Tu ne peux pas aimer plusieurs choses de marques différentes, aujourd’hui il faut choisir son camp, et ne pas y bouger. Bien sur, nous avons tous des préférences, mais je trouve qu’avant, on en parlait beaucoup moins vu qu’internet était moins répandu qu’actuellement. C’est dommage de devoir toujours recevoir ou assister à des critiques comme : « La Wii U c’est pour les gamins… » ou encore « La PS4 n’a pas de jeux »… mentalité 2.0 complètement débile de nos jours.


Et c’est déjà la fin de ce TFGA, j’en avais des choses à dire. Je me doute bien que beaucoup ne seront pas d’accord avec ce que je rédige, je le conçois totalement, mais c’est ma liberté d’écrire, et ça, personne ne pourra me l’enlever. Merci Alex pour ce thème et merci à vous !

Tu veux réagir avec Facebook ?

3 thoughts on “#TFGA : « C’était mieux avant… et oui. »

  1. En effet la guerre des consoles, ça fait chier, on a pas le droit d’aimer plusieurs consoles ou quoi? Ou alors au moins avoir des arguments valables. J’entends des trucs (ou je lis plutôt) parfois, ça fait peur.

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :