Bonjour les amis ! Ça y est, j’ai un peu de temps pour rédiger (enfin) le TFGA proposé depuis le 20 du mois dernier par Alex : « Vos plus grands accomplissements ». J’étais assez occupé dernièrement, beaucoup en vadrouilles dans les salons gaming, et j’y retourne d’ailleurs dès demain pour Evry Games City 2 ! Alors, j’ai trouvé quelques heures à consacrer à ce top five, utilisons ce temps à bon escient. Le sujet me plait pas mal, ça reste vague mais c’est idéal pour fouiner dans nos cervelles nos plus grands accomplissements. Je vais rester dans le domaine du jeu vidéo, pas forcément l’envie de parler de mes accomplissements personnels, mais plutôt mes fiertés en tant que joueur, on y va !


N°5 : Retrouver ma collection d’antan

Quand on est jeune, on est souvent con, et moi le premier. Pour tout vous dire, il y a plusieurs années, quand une nouvelle console sortait, je voulais absolument l’avoir, comme actuellement d’ailleurs. Mais étant jeune et pas de revenus comme aujourd’hui, le seul moyen était de revendre mes consoles et jeux pour pouvoir m’offrir les nouveautés. Et bien maintenant, je regrette. Quand je vois les prix abusés de certains jeux que je possédais auparavant, j’ai juste envie de pleurer. Mais, je suis content désormais d’avoir « presque » réussi à tous les retrouver, les brocantes et dons des amis/famille aident beaucoup aussi. Retrouver ma collection d’antan est un défi assez coûteux je dois le reconnaître, mais quand on aime, on ne compte pas n’est-ce pas ? Et puis, quand je vois ma collection actuelle, je suis assez fier. Je possède plus que je ne pouvais l’imaginer. Ça prend de la place, ça ramène de la poussière mais ça me donne beaucoup de joie, c’est le principal.


N°4 : Terminer les jeux de mon enfance

J‘avoue être particulièrement fier de ce numéro 4, vous le savez, je suis un grand fan de nos anciens jeux et anciennes consoles, il m’arrive assez souvent de replonger dans ses nombreux mondes pixelisés que j’aime tant. Si je vous parle de Street of Rage, Ghouls’n Ghosts ou encore Altered Beast ? Bien évidemment, les jeux cultes de la Méga Drive de SEGA. Et bien, quelques années plus tard, ça y est, j’ai enfin réussi à terminer ses jeux qui me paraissaient tellement difficiles à l’époque. Peut-être le manque d’expérience, je ne sais pas. Il faut dire aussi qu’avant, la difficulté était bien plus grande que sur nos jeux actuels. En tout cas, je suis très content de pouvoir dire que j’ai fini de nombreux titres sur mes consoles rétro, certes avec « un peu » de retard mais c’est toujours ça.


N° 3 : Prendre du plaisir sur Dark Souls

Une de mes plus grandes surprises, une réelle découverte, c’est de m’essayer à cette fameuse licence : Dark Souls. Pour ceux qui ne connaissent pas la saga, Dark Souls est un jeu Action / RPG, la particularité de cette licence est sa difficulté assez conséquente et un aspect labyrinthique assumé. Le troisième opus vient tout juste de sortir, en lisant les retours de mes amis sur le net et en étant conseiller par un ami, grand fan de la licence, je me suis dit, pourquoi pas moi ? Alors j’ai acheté le premier opus sur Steam, Dark Souls : Prepare to Die Edition et oui, après quelques heures dessus, je confirme la grande difficulté du titre ! On se débrouille, pas de carte, ni d’aide, ni d’objectifs concrets. En plus de ça, rajoutez un univers sombre, des monstres gigantesques et une pression intense : vous obtenez un rage game assez intensif. Mais le pire c’est que j’adore ça, et puis quelle satisfaction quand on arrive enfin à vaincre ce fichu boss après avoir péri une vingtaine de fois !


N°2 : Transmettre mon amour pour le jeu vidéo

Cet aspect aurait pu aussi être en première position de ce TFGA, celle de partager mon amour, avec vous pour le jeu vidéo. Cela fait plus d’un an que je vous écris sur ce blog, et je suis extrêmement fier et flatté de tout ce que vous me donnez en retour, votre soutien et votre fidélité. En plus de Take This Game, je partage assez souvent avec vous, que ce soit sur les réseaux sociaux, sur YouTube, sur Twitch et même en vrai quand je vous rencontre, et je dois dire qu’il y a eu un avant le blog et un après le blog, alors merci infiniment. Vous me donnez la force de continuer, vous êtes ma source d’inspiration et ma motivation dans ce que j’entreprends et croyez-moi, quel bonheur c’est de vous avoir. Ne changez pas, restez comme vous êtes.


N°1 : Une passion toujours présente

Quand un simple passe-temps d’enfant se transforme en passion, quel immense fierté. Et quand cette même passion est toujours présente des années plus tard, ça l’est encore plus. J’ai 23 ans au moment ou j’écris ce texte, et je ressent toujours cette fougue pour ce média. Le jeu vidéo fait partie de ma vie, j’ai baigné dedans quand j’étais petit comme dirait l’autre, c’est un bout de moi. Toutes ses machines, ses jeux, ses aventures, toutes ses multiples personnages, ses nombreuses vies, ses rebondissements, cet amour. Après plusieurs années de loyaux services en tant que joueur, je suis toujours autant accro, toujours à l’affût des nouveautés et de son actualité, toujours présent pour découvrir de nouveaux mondes. J’aime le jeu vidéo et il me le rend si bien. Peut-être qu’un jour, je transmettrait toute ma passion à quelqu’un et que celui-ci sera aussi passionné que moi, qui sait ?


Clap de fin, merci à tous, merci Alex pour ce TFGA plus que génial, déjà hâte d’écrire le prochain. On se retrouve très vite pour un prochain article, en attendant, restez connectés sur Take This Game. Des bisous mes loulous. ♥

Tu veux réagir avec Facebook ?

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :