Ce week-end, du 16 au 17 Avril 2016, c’était la deuxième édition d’Evry Games City, renommée pour l’occasion : Evry Games City 2. Comme vous avez sûrement dû le voir sur les réseaux sociaux, j’étais présent une nouvelle fois à ce rendez-vous, toujours implanté aux Arènes de l’Agora à Evry (91), mais cette fois en tant que presse pour vous donner tous les détails de ce week-end «so gaming». Pour cette nouvelle édition, beaucoup de choses étaient au programme : les nouveautés des éditeurs, la création des studios indépendants et présentation de leurs jeux, des tournois e-sports, des innovations technologiques, des masterclass dédiées à la découverte et au partage de connaissance… et bien plus encore. L’équipe a travaillée d’arrache-pied pour nous concocter un week-end à la hauteur de nos espérances, et croyez-moi sur parole, la suite du premier épisode était bien plus convaincante et plaisante. Evry Games City 2 : je vous raconte mes deux jours passés à cet événement, un rendez-vous devenu selon moi incontournable.


#1 : 16 Avril, je débarque à Evry Games City 2

Après deux heures de route, nous sommes (mon ami et moi-même) arrivés enfin à destination. Etant venu l’année dernière, nous connaissons déjà l’endroit où est installé l’événement. Nous arrivons une heure avant l’ouverture aux visiteurs, pour que nous puissions rencontrer les différents organisateurs, les nombreux exposants et studios, mais surtout pour nous repérer dans ce « nouveau » lieu car il y a beaucoup de changements comparé à l’année dernière, changements d’aménagement surtout, et ce n’est pas pour me déplaire.

Pour commencer, nous arrivons dans la mezzanine, endroit réservé pour les bornes de jeu. En partenariat avec Xbox One, Sony Computer, Nintendo, 60 bornes en libres services attendent les visiteurs pour tester les meilleurs blockbusters du moment (Ubisoft, Capcom, EA, Warner, Bandai Namco Entertainment, Square Enix, Bigben Interactive, Bethesda et Koch Media).

Bornes à Evry Games City 2

Pour que tout soit prêt à temps, les membres du staff règlent les derniers détails, et c’est à cet endroit que l’on retrouve Fabien Goupilleau, membre de l’équipe d’Evry Games City et co-fondateur de la eSport Academy. C’est toujours un plaisir de le voir et de prendre de ses nouvelles.

Après l’avoir salué, nous décidons de descendre dans la fosse pour partir à la rencontre des studios indés et aussi, voir l’une des innovations de cette année : le plateau télé. Et devinez un peu qui était l’animateur durant ce week-end ? C’est bien évidemment Norman Genius, animateur pour Game One et joueur professionnel. Il est revenu aussi cette année pour mettre toute sa bonne humeur sur le plateau, je vous en parlerai un peu plus tard. En attendant, voici un aperçu des préparations de l’événement, c’est cadeau.

En plein préparatif avant l’ouverture

Vous en avez de la chance quand même sur Take This Game, pouvoir voir la préparation de l’événement avant son lancement, le calme avant la tempête. Bien évidemment, je vais vous détailler avec plus de précision chacun des recoins d’Evry Games City 2, pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion d’y assister puissent se faire une idée plus claire. Les préparations sont terminées, les derniers ajustements aussi, il est maintenant le temps que les choses sérieuses commencent !

10 h : ouverture des portes, ça y est c’est le moment tant attendu : le lancement officiel d’Evry Games City 2. J’aperçois rapidement les premiers visiteurs découvrirent les lieux, j’en profite alors pour me glisser dans la foule afin d’en savoir d’avantage sur ce que l’événement nous réserve.


  • Les studios indépendants

Pour moi, les jeux indépendants sont clairement voir plus intéressants que les blockbusters d’éditeurs à succès. Alors, quand on est à Evry Games City 2 avec ses nombreux studios et jeux à portée de main, on ne peut qu’être ravi. Et je vois que beaucoup de monde aussi, ça me fait extrêmement plaisir. Les différents exposants sont accessibles, présentent de manière conviviale leurs bébés, et répondent aux nombreuses questions des personnes présentes.

Aperçu du coin indé

J‘ai joué à beaucoup de jeux, rencontrer énormément de personnes en quelques minutes, et j’ai même eu quelques coups de cœur pour certains titres. Malheureusement, je ne vais pas pouvoir vous parler de l’ensemble des exposants tellement qu’ils sont nombreux, mais j’ai retenu une petite liste des studios et jeux qu’ont retenu toute mon attention. Et vous le savez, quand j’aime quelque chose, je le partage. J’espère que ça vous donnera l’envie de votre côté de soutenir autant que possible ses passionnés et amoureux du jeu vidéo. Je ne vais pas vous proposer des tests de ces jeux mais plutôt un bref aperçu et mes impressions sur ces titres, toutes les informations nécessaires seront disponibles, on y va !


 B4C par WTVR Games

Attention : moments de rire en vue avec B4C, le jeu atypique du studio très sympathique WTVR Games. Alors, en quoi consiste ce jeu et pourquoi j’ai voulu partager avec vous celui-ci ? B4C est un jeu d’action/plateformes en vue de côté, un party game pour être plus exact. Si vous aimez les jeux Nintendo comme Super Smash Bros par exemple, vous devriez adorer ce titre, on retrouve l’esprit de ce jeu dans B4C et ce n’est pas pour nous déplaire. Nous incarnons de mignons petits chats dans différentes arènes, plusieurs modes de jeu sont disponibles comme le fameux du chat et de la souris, le jeu de la chaise musicale et bien plus encore… Les parties risquent d’être endiablées car au bout de quelques instants, il se peut que notre écran soit complètement renversé, ce qui change complètement la donne et peut se retourner contre nous. Un système de timer est mis en place accompagné de bruitages et d’effets sonores durant toute la session de jeu. J’ai adoré y jouer, on accroche de suite à ce jeu bourré de convivialité et de fun, un futur incontournable à nos soirées entre amis à la maison. Le jeu est encore en développement, sortie prévue prochainement sur Steam et sur d’autres supports. Ce jeu va vous rendre complètement miaouf.

Je valide B4C

Plus d’infos : WTVR – Facebook – Twitter – YouTube


Pankapu : Le Gardien des Rêves par Too Kind Studio

Partons à la découverte d’un titre plus que prometteur : Pankapu : Le Gardien des Rêves, le bébé du studio Too Kind Studio. Un jeu de plateformes 2D aux graphismes de style peinture numérique. On incarne Pankapu dans ce jeu mélangeant plateformes, action et jeu de rôle à travers différents niveaux tous aussi sublimes les uns que les autres. Un système d’amélioration d’équipements et de compétences sera présent pour pouvoir adapter notre personnage aux différents univers, et surtout à notre style de jeu. C’est clairement le genre de jeu que j’adore, je suis un grand fan de ce style alors le studio peut compter sur moi. J’ai beaucoup aimé cette session de jeu à Evry Games City 2 auprès de l’équipe et notamment auprès d’un membre que je connais très bien, Hegor qui s’occupe de la communication interne et qui m’a parfaitement présenté ce jeu et surtout, m’a donné envie. Si vous aussi vous aimez particulièrement l’époque des jeux 16bits de notre enfance, je pense que ce titre va vous plaire, faites moi confiance.

Testons un peu Pankapu

Plus d’infos : Too Kind Studio – Facebook – Twitter 


Running Gods par Midnight Games

Oh non ! Les dieux de l’Olympe se font fait voler leurs pouvoirs, et c’est à nous d’y remédier dans Running Gods , un jeu plateforme/runner crée par le studio indépendant parisien : Midnight Games. Le studio vient tout juste de lancer sa campagne sur Steam Greenlight et profite de l’événement pour nous partager leur jeu, j’en profite pour tester tout ça en compagnie de mon acolyte et d’un visiteur du salon dans le mode multijoueur. Nous avons le choix parmi plusieurs personnages et différents niveaux mythiques comme le Mont Olympe, les Bois des Amazones etc… Running Gods est un runner, il dispose d’un gameplay simple et efficace, il suffit d’orienter son personnage de haut en bas tout en esquivant les nombreux obstacles. Nos personnages disposent tous de pouvoirs spéciaux qui s’activent en ramassant des boules sur notre chemin, ce qui permet de lancer des sorts contre nos adversaires, prêts à gagner la partie. Ce jeu s’adapte parfaitement à la manette mais peut aussi se jouer parfaitement au clavier, et ça tombe très bien, Midnight Games compte sur vous pour être soutenu sur Steam Greenlight, on compte sur vous !

Oui, je tape la pose, bon…

Plus d’infos : Facebook – Steam Greenlight


Celsius Heroes par Celsius Online

Je vous ordonne de télécharger de toute urgence Celsius Heroes par Celsius Online avant même que je vous le présente. Bon, attendez un petit peu et voyez par vous même alors. Celsius Heroes est un jeu disponible sur l’App Store, Google Play, jouable aussi sur Facebook et très prochainement sur le Windows Store. C’est un jeu simple au premier abord qui se révèle vite être un jeu de rôle complet, avec une histoire et des héros captivants. Le scénario de ce jeu est très prenant, une ombre vient troubler la quiétude du Comté d’Acilion, et c’est à nous de partir à l’aventure pour découvrir l’origine de ce mal. Le gameplay reprend les codes des jeux de rôle des années 80-90 en mélangeant celui de Puzzle et Dragons, système match-3 puzzle et équipe à améliorer. On se balade dans différents couloirs et donjons sombres, accompagné d’une musique et effets sonores plus que réussis. Il faudra dialoguer avec d’autres personnages, nos choix nous feront obtenir de nouvelles quêtes, recruter, entraîner et améliorer notre équipe durant le jeu et beaucoup plus… Je suis séduit par Celsius Heroes, je le possède déjà sur mon iPhone et je pense que je vais y jouer énormément. Je remercie Gary, membre de l’équipe ainsi qu’Estelle, amie sur les réseaux sociaux et blogueuse qui était présente aussi, ça m’a fait extrêmement plaisir !

C’était tellement bien

Plus d’infos : Celsius Heroes – Facebook – Twitter



 Fossil Echo

Le projet Fossil Echo est aussi originaire de notre pays, plus exactement de Bordeaux, il est réalisé par Thierry Boura et Philip Crifo. Ce jeu est un jeu de palteformes/aventure en 2D souligné d’un style graphique entièrement dessiné à la main. Un gameplay classique reprenant les codes d’Ico & Shadow of the Colossus ou encore l’Odyssée d’Abe, ce qui nous donne une idée ce que l’on peut retrouver dans ce titre. Misant sur l’aventure et la narration, Fossil Echo risque de bouleverser nos cœurs de joueur avec son histoire qui est celle d’un jeune garçon fragile et attachant, contraint à grimper d’une immense tour au milieu de la mer. Mais pourquoi ? Dans quel but ?  C’est à nous de le savoir. J’ai été particulièrement touché par l’OST du titre composé par John Robert Matz (compositeur de l’OST du jeu « Gunpoint« ) et par la magie que dégage Fossil Echo. Le jeu sera bientôt disponible sur Steam, pour mon plus grand bonheur. Une pépite à ne surtout pas manquer.

J’ai été charmé par ce jeu

Plus d’infos : Fossil Echo – Twitter – Steam



  • Le plateau TV

Cette année, Evry Games City 2 à vu les choses en grand ! Animé par Genius de Game One, la programmation sur ce plateau télé fût grandiose : des animations, des interviews décalées, des invités prestigieux tout au long de l’événement, la présence des meilleures équipes nationales de e-sport, des concours et cadeaux pour les visiteurs, bref vous l’avez compris, énormément de choses. Diffusé tout le week-end sur Twitch et sur les portails des médias partenaires (GamerGen, Joypad.fr, Game Side Story), l’ambiance fût au rendez-vous. Armé de son énergie et de sa bienveillance, Genius a plusieurs fois enflammé l’événement et apporté une vague de bonne humeur.

Genius ) Evry Games City 2

Il en profite même de faire venir plusieurs personnes du public pour jouer contre lui à différents jeux (Street Fighter V, Fifa 16…) pour tenter de gagner d’exceptionnels cadeaux pour l’occasion, j’ai beaucoup aimé sa présence à Evry Games City 2, ça a apporté une ambiance très cocooning, très conviviale, essentielle je pense dans ce genre d’événement, un gros point positif de cette année, qui j’espère sera de retour l’année prochaine.


J‘ai eu la chance d’assister à la conférence de presse lors de cette première journée, organisée par les dirigeants de la ville et de l’événement, nous expliquant le programme d’Evry Games City 2, leurs attentes, leurs motivations et leurs joies de pouvoir organiser ce genre d’événement à Evry et insister sur le fait que le jeu vidéo fait désormais partie de notre culture à tous, au même rang que le cinéma et la littérature. Ce fût un moment très agréable et enrichissant personnellement et professionnellement, j’ai appris beaucoup de choses et je suis encore très honoré d’y avoir assisté.

En plus de tout ça, de nombreuses associations étaient présentes, nous avons entre autre (du moins mon ami) aller sur le stand de la MAIF, proposant une expérience via le casque de réalité virtuelle : l’Oculus Rift. Une expérience interactive et surprenante, qui donne un aperçu de ce que pourrait accomplir ce matériel dans l’avenir.

Vidéo de l’Oculus Rift > https://vimeo.com/163237789 

Une bonne ambiance est présente lors de cette première journée, le staff fait un travail exceptionnel, beaucoup de monde présent pour l’occasion, en famille ou entre amis, adaptes ou non par le jeu vidéo, venus à Evry Games City 2 pour passer un bon moment. Cette première journée se termine, nous décidons de rejoindre notre hôtel, avec une certaine hâte de revenir.


#2 : 17 Avril, dernière journée à l’événement

Deuxième et dernière journée à Evry Games City 2, nous retrouvons toujours la même énergie laissée la veille par les membres du staff, par les exposants et visiteurs. Nous profitons de cette ultime journée pour rendre visite aux derniers exposants. Il y en a une qui m’a particulièrement touché par son message et son attention : Jeux Donne, association gérée par les Loisirs Numériques dont le but est de récolter un maximum de dons en faveur du Secours Populaire Français. Jeux Donne, c’est la rencontre des joueurs de jeux vidéo et des actions caritatives, nous avions la possibilité d’acheter des jeux pour la bonne cause, participer à une tombola pour participer à l’action et tenter de gagner des goodies, ou simplement de participer en laissant un don pour l’association.

Jeux Donne à Evry Games City 2

J‘ai bien évidemment donné pour cette association, participer à la tombola et acheter quelques jeux pour l’occasion et pour montrer tout mon soutien et ma reconnaissance pour le travail et la générosité que dégage cette association, merci à vous pour tout ce que vous faîtes.


Cette dernière journée, en plus de la présence de Genius, c’est aussi l’arrivée de Kythis, animatrice Game One et Xbox FR. Elle aussi est venue pour l’occasion et de rencontrer ses fans et soutenir l’événement. Et elle n’est pas venue seule, accompagnée par son acolyte Clément Rivière, animateur également pour Xbox FR. Elle profite de son passage pour jouer en compagnie du public à Call of Duty sur le stand de Gamers Can Leave.

Kythis et Clément Rivière présents sur le stand de Gamers Can Leave

Gamers Can Leave est une agence événementielle fondée en 2013, spécialisée dans le domaine des jeux vidéo et des loisirs interactifs. Elle a pour ambition de renforcer l’aspect social dans la communauté vidéo-ludique avec plusieurs types d’événements :

> Publics : Rassemblements Gamers, Rencontres Abonnés avec YouTubers / Influenceurs…

> Privés : Conférence de Presse, Soirées de lancements…

> e-Sport (sport électronique) : Compétitions, Entraînements, Voyages…

(Informations disponibles sur leur site officiel : www.gamerscanleave.com)

Pour l’occasion, de nombreux tournois ( Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 4, Smash Bros…) et sessions de jeu rythmés leur stand, accompagné d’une excellente ambiance. J’ai d’ailleurs rencontré un membre de l’équipe, qui me disait qu’il était très content des retours des visiteurs et compliments sur leur stand, et c’est vrai que c’était très rythmé et amusant de passer par le stand de Gamer Can Leave.


La journée s’achève, il est temps de partir et de rentrer chez nous la tête remplie de souvenirs et de merveilleuses images. Je suis très content de cette deuxième édition d’Evry Games City, je constate et souligne les efforts et améliorations apportées cette année, cette convivialité présente tout au long de ce week-end, ce partage entre passionnés, cet échange entre exposants et visiteurs… Je félicite une nouvelle fois le travail de toute l’équipe, de toutes les personnes présentes, des bénévoles également, des membres du staff, des exposants et des personnes dans l’ombre. J’ai passé un moment agréable et je compte bien y retourner l’année prochaine pour Evry Games City 3 avec grand plaisir.

 

 

 

Tu veux réagir avec Facebook ?

4 thoughts on “Evry Games City 2 : ce que j’ai retenu de ce week-end « so gaming »

  1. Quel bel article ! Bravo ! J’ai eu l’occasion de tester Pankapu aussi et j’ai adoré ! J’ai hâte qu’il sorte ! Et puis j’ai aussi acheté des jeux et participé à la tombola pour l’association, ça fait plaisir de pouvoir aider en achetant ce qu’on aime !
    C’était un beau dimanche pour ma part et c’était cool de s’être vu 😀
    Encore bravo pour le nombre de détails impressionnant de ton article !

    1. – Merci beaucoup pour ton retour, ça me fait plaisir ! Oui on a passé un bon moment là-bas, on s’est bien amusé ! Content que mon article te plaise. J’ai essayer de l’écrire pour que ce soit clair même pour les personnes n’ayant pas eu l’occasion de venir. Merci !

  2. Eh bien, je regrette presque de ne pas y avoir été avec ton bel article ^^ Mais bon, mon chéri en a profité pour moi, merci de le citer il a fait un gros boulot et je vois que ça a payé 🙂

    1. – Haha, oui on a beaucoup parlé avec Fabien, et il fait un excellent boulot. C’était normal de le citer et puis, on a passé un bon moment avec lui alors autant lui dire merci à ma façon. 🙂
      Au plaisir de se voir une prochaine fois alors. 😉

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :