Aujourd’hui j’ai envie de causer, ouais envie de parler, d’écrire et de raconter mon avis sur The Order : 1886, exclusivité PlayStation 4 sortie l’année dernière. Jeu aux multiples polémiques vous vous en souvenez, je reviens sur ce sujet sensible après plus d’un an et demi. Je vous raconte en quelques lignes de ce que j’ai ressenti lors de cette période, et pourquoi je n’ai pas passé le cap, du moins à la sortie du jeu. Il n’est jamais trop tard pour dire les choses, alors j’en profite aujourd’hui, 12 juin 2016 de vous expliquer ce que je pense de tout ça, sans mâcher mes mots, vous me connaissez maintenant. Allons-y.


La team de choc

Février 2015, la sortie d’une nouvelle licence sur PS4 tant attendue par les joueurs PlayStation : The Order 1886. Ce titre avait donné une excellente impression lors de l’E3 2014, un TPS (jeu de tir en vue objective) qui se passe à Londres dans une époque victorienne. On incarne un membre de l’Ordre, une organisation qui a pour but de protéger la population, mais pas de n’importe quoi… En effet, la ville fait face à plusieurs crimes et meurtres sanguinaires, une menace d’une espèce mi-humaine mi-bestiale qui tue tout sur son passage, et c’est à nous, l’Ordre, de secourir Londres de ce fléau. Une ambiance historique et très soignée au rendez-vous, et étant au départ attiré par ce que j’en ai vu, j’ai hâte que le titre sorte pour mettre la main dessus et d’être plongé dans cette toute nouvelle aventure.


Polémiques, moustaches et compagnie…

Mauvaise réputation = mauvais délire

Quelques jours avant la sortie du titre, dans la période ou les tests tombent, The Order : 1886 s’en prend clairement plein la gueule. La presse et les joueurs ayant déjà eu l’occasion de faire et même pour certains de terminer le jeu ressentent en globalité le même ressenti, un avis plus que mitigé, voire une déception. Titre trop court, trop cher, pas de rejouabilité possible, pas de contenus supplémentaires, pas de multijoueur ni d’online, trop de cinématiques, trop mou, pas assez de phase d’action, film interactif et non un jeu… Aïe, ça fait mal ! On sait tous qu’une telle publicité quelques jours avant la sortie d’un titre ne fait jamais de bien, et c’est effectivement ce qu’il s’est produit sur internet et les réseaux sociaux. Bashing sur The Order : 1886, la machine est lancée, et c’est difficile voire impossible de l’arrêter. Et moi dans tout ça, ce que j’en ai pensé ? Et bien de la déception aussi bien évidemment, voir tout le monde dire la même chose, critiquer les mêmes aspects et avoir le même avis général, oui ça fait peur. Généralement, je ne prend pas vraiment en compte l’avis de la presse spécialisée, car un avis n’est pas forcément objectif et que chacun à sa ou ses visions des choses, mais vu le nombre d’articles ressortant les mêmes points, j’ai tout simplement eu peur de lâcher 50/60€ qui reste une somme assez conséquente dans un titre qui, en apparence, ne vaut pas plus de 20. Alors oui, sur le coup j’ai été influencé par tout ça, et c’est avec grands regrets que je décide de ne pas sauter le pas et de dire adieu à The Order : 1886.


Back to the future, de 1886 à 2016

Mai 2016, je suis actuellement dans une relation compliquée avec ma PS4, j’en ai d’ailleurs expliqué les raisons dans un article dédié. De l’eau a coulé sous les ponts, autant que j’ai limite oublié l’existence de The Order : 1886, c’est dire… Et puis, en fouinant un peu sur plusieurs sites de revente, une activité que j’aime faire quotidiennement pour tenter de trouver des jeux que je ne possède pas ou plus, je suis tombé sur une annonce plutôt alléchante  : « Je vend The Order 10€ neuf, me contacter par sms uniquement ». Bon, qu’est-ce que je fais, j’y vais ou j’y vais pas ? Je n’allume plus ma console, c’est peut-être le bon moment de lui redonner une seconde chance ? Et puis, en repensant à l’article que j’ai écris concernant la PS4, je me suis dit c’est peut-être ça dont j’avais réellement besoin, d’écrire ce que je ressentais pour pouvoir passer à autre chose ? Peut-être, et puis 10€ pour un jeu datant d’une année, je trouve ça raisonnable alors allons-y. J’ai rencontré le vendeur, je lui demande si le jeu lui a plu, et il me dit que oui, mais que malheureusement c’est trop court… Bon, encore un qui annonce ce « problème », sympa tout ça. Mais je décide quand même d’accepter la vente et rentre à la maison muni d’un nouveau jeu, espoir d’une réconciliation avec la dernière machine de Sony.


Premiers instants avec le jeu, alors bien ou non ?

Gros coup de cœur

Il est temps de partir (enfin) à l’aventure, j’insère le disque, lance le jeu (après avoir attendu quelques minutes suite à une mise à jour) et à moi l’époque victorienne ! Je suis accueilli par une cinématique, et wow, qu’est-ce que c’est beau. Je pense n’avoir jamais vu un jeu vidéo aussi proche de la réalité, du moins à ce jour qu’avec The Order : 1886. Mais n’étant pas un joueur qui ne mise que sur les graphismes, je m’en balance un peu que ce soit beau ou non, proche du réel ou pas. Ce que je veux, c’est du bon gameplay et que le jeu me surprenne malgré les nombreux reproches que j’ai lu et entendu à son sujet. Je fais connaissance avec les personnages, l’intrigue, le monde dans lequel je vais « vivre » durant quelques heures, et je suis plutôt satisfait. Je m’amuse assez dans cette aventure, je suis attiré par ce qu’il se passe à l’écran, et souhaite à chaque chapitre savoir ce qu’il va se passer, comme dans un bon livre. Plus j’avance et plus ça me plait, je tire ou du moins j’essaie tant bien que mal de tirer sur mes ennemis, j’en apprend d’avantage sur notre héros et de mes compagnons, plutôt agréable. Bien évidemment, je ne rentre pas dans les détails, je ne suis pas la pour faire un test complet du jeu, mais vraiment pour donner mes ressentis en y jouant, et celui-ci est plutôt loin de l’avis général de la polémique, voire très lointain, même si je suis assez d’accord sur certains points… Le jeu est désormais terminé, suis-je plutôt déçu comme la plupart ou alors conquis ?


Conclusion : Oui, le jeu est court, mais que veut-dire court dans une époque ou les jeux de ce type sont tous pratiquement de la même longueur ? Oui le jeu était cher, l’ayant eu pour la somme de 10 euros, je pense certainement et j’en suis convaincu que ça a joué sur mon ressenti, alors je comprend ce point de vue. Oui, le jeu possède trop de cinématiques je le reconnais mais non, le jeu n’est pas mou. J’ai été même surpris, je m’attendais à avoir un film devant les yeux, à toucher à quelques boutons et c’est tout. Et bien c’est tout le contraire, les scènes ne sont pas si imposantes que ça, et puis, sont essentielles pour comprendre le jeu et l’intrigue. Oui, il n’y a pas d’online, mais honnêtement, on s’en fiche non ? Pourquoi toujours avoir ce besoin d’un mode en ligne dans des jeux solos ?

Chacun pense ce qu’il souhaite de ce jeu, mais est-ce qu’il devait vraiment mériter un tel bashing au moment de sa sortie ? Oui, non, à vous de voir. Je ne suis pas l’avocat du diable, ce n’est pas mon rôle, mais je comprend absolument certaines réflexions négatives sur The Order : 1886, vous êtes des joueurs,c’est votre avis et je ne suis pas ici pour les contredire. En revanche, grâce à lui, malgré les nombreuses critiques, les nombreuses notes décevantes, les avis plus que mitigés, j’ai passé un excellent moment sur PS4, et croyez-moi, cela faisait bien (trop) longtemps. Drapeau de la paix en vue ? Sans doute, merci The Order.

 

Tu veux réagir avec Facebook ?

2 thoughts on “[TEST] Parlons avec franchise de The Order : 1886

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :