Parlons d’un sujet qui me tient beaucoup à cœur. On est tous d’accord pour dire que dans la vie, les animaux sont nos amis, nos compagnons, parfois même nos enfants et quand ils sont présents dans nos jeux vidéo favoris, c’est encore mieux ! Ils sont mignons, attachants, parfois sauvages, avec du caractère, du charisme, bref, tellement indispensables dans nos sessions gaming. On connait tous au moins un jeu ou le héros est un animal, et j’avais envie d’en parler un peu sur le blog. Etant un amoureux de nos amies les bêtes, pourquoi ne pas dédier un article rien que pour eux, ils le méritent tant. Qu’ils soient les personnages principaux d’un jeu ou alors de simples compagnons de voyage, les animaux prennent désormais une grande place dans la culture vidéo-ludique. On ne compte plus le nombre de titres incarnés par des personnages à poils, à plumes ou à écailles, et ce n’est pas pour me déplaire, et je suis sûr que vous non plus. Alors c’est pourquoi je vais écrire ce que je pense de tout ça, comme d’habitude avec sincérité, vous me connaissez bien maintenant. Les animaux dans le jeu vidéo, qu’apportent-ils vraiment ? Voici un nouveau billet réflexion plein d’amour, rien que pour vous. <3


Pourquoi j’aime autant les animaux dans les jeux vidéo ?

Une belle brochette d’héros mythique

Pourquoi ? Parce que nos amis les animaux ne mentent jamais, ne font pas semblant, et procurent souvent un sentiment de bonheur et de réconfort. Prenons l’exemple d’Epona, destrier de Link, héros de la saga The Legend of Zelda. Quand Link a besoin de quelqu’un pour traverser les longues et grandes plaines d’Hyrule, elle est toujours présente pour l’aider. Une amie, sans doute sa plus fidèle durant ses nombreuses quêtes, elle ne le laisse jamais tomber. Le jeune homme et sa jument sont liés, par une musique que l’on connait tous maintenant : « Le chant d’Epona« , une mélodie que la jument reconnait de suite, et qui caractérise parfaitement cette notion de lien entre humain et animal.  Et c’est de ça que je veux parler, de ce qu’apporte réellement les animaux dans le jeu vidéo, et en général, c’est du positif. On s’y attache, on prend soin d’eux comme ils prennent soin de nous, nous aident dans nos différentes aventures et sont parfois même les héros principaux. Sonic, Ratchet ou encore Banjo et Kazooie, ils sont tous des animaux, aux allures et caractères bien différents mais avec ce même point commun. Et c’est vrai que j’aime beaucoup quand les héros de jeux vidéo sont des animaux, que ce soit à bord de vaisseaux spatiaux dans Star Fox, en plein déménagement et crédit immobilier dans Animal Crossing, ou alors dans les océans troubles avec Ecco le Dauphin. Et dieu merci qu’ils soient autant présents dans le jeu vidéo, ça apporte toujours un peu de fraîcheur, un peu de magie et d’aventure.


Quand les héros de jeux vidéo sont des animaux

Généralement, les animaux dans le jeu vidéo monopolisent l’écran, captent de suite notre attention, du moins ça fonctionne toujours chez moi. Etant actif et militant dans la vraie vie pour la cause animale, je suis toujours sensible à leurs envies, leurs besoins, leurs conditions de vie, et un jeu vidéo en particulier que j’ai fait il n’y a pas très longtemps résume parfaitement mon point de vue sur tout ça : The Last Guardian, merveilleuse exclusivité PS4 sorti en fin d’année dernière que j’ai adoré, et ce, grâce à la présence encore une fois d’un animal mais cette fois plus qu’original : Trico, ce croisement entre un chat, un oiseau et un rat. Et dans The Last Guardian, tout ce que je viens d’écrire prend tout son sens. Il crève l’écran, il est clairement la star du titre, on s’attache à ce personnage, prend soin de lui, tente de le comprendre, devient au fil du temps son maître et même plus, son meilleur ami. Et encore une fois, la relation humain/animal est omni présente et est le point majeur du jeu, et qu’est-ce que j’adore ça. Pas besoin de parler pour se faire comprendre, simplement par des gestes ou un regard, cette alchimie, cette complicité entre les deux protagonistes m’a beaucoup touché, et je suis heureux d’avoir eu la chance de faire ce jeu rien que pour ça, pour constater qu’effectivement, la présence d’un animal est très importante pour multiplier nos émotions, nos sentiments.

Un autre exemple avec Pokémon

Les animaux préférés des gamers

On l’oublie souvent tellement qu’on est habitué par ces petites créatures de poches mais les Pokémon sont inspirés dans un premier temps par des animaux, des animaux de compagnie que l’on emmène partout, que l’on prend soin, qu’on éduque, qu’on respecte et qu’on aime tant au fil du temps. Et vu le succès incroyable de la licence Pokémon depuis plus de 20 ans, on constate clairement que les animaux, encore une fois, sont importants et nécessaires dans le jeu vidéo et apportent de l’originalité et du peps dans notre quotidien de gamer.


Quand les méchants de jeux vidéo sont des animaux

Dans les jeux vidéo, il y a les gentils mais aussi les méchants, eux aussi souvent incarnés par des animaux. Ganon dans The Legend of Zelda, Bowser dans la saga Super Mario ou encore l’aigle ténébreux dans Ori and the Blind Forest, ils incarnent la peur et la terreur dans ces jeux, tout le contraire des héros qui prônent la lumière, le courage et la bienveillance, et c’est important de le souligner. Bizarrement, je ne sais pas ce que vous en pensez mais je trouve que les méchants sous formes d’animaux, sont beaucoup moins crédibles en terme de crainte et de frayeur que les protagonistes principaux, parce qu’au fond, on sait que les animaux qu’ils incarnent, sont en réalité pas si méchants que ça dans la vraie vie. Bon, ce n’est pas toujours le cas, certains animaux ou même insectes dans nos jeux vidéo favoris incarnent réellement une menace ou du moins, une peur. Chacun d’entre nous a ses phobies, ces choses que l’on ne supporte pas, qui nous hérissent les poils, et même ce virtuellement comme dans un jeu vidéo. Et c’est bien la principale mission de nos méchants, de nous faire peur et de nous angoisser, nous, personnage du jeu et nous, joueur qui l’incarnons.


A vous de me donner votre avis sur tout ça, que pensez-vous des animaux dans un jeu vidéo ? Quels sont les personnages auxquels vous pensez de suite en lisant cet article ? Aimez vous incarnez un animal dans un jeu vidéo ? Merci de me donner tous vos avis, vos ressentis dans les commentaires de cet article, ça fait toujours plaisir et je vais prendre plaisir à y répondre. Merci à tous d’avoir pris le temps de lire cette réflexion du jour, ne changez rien, restez comme vous êtes, je vous embrasse fort, sur vos truffes humides, bisous !

Tu veux réagir avec Facebook ?

2 thoughts on “Les animaux dans le jeu vidéo, qu’apportent-ils vraiment selon moi ?

  1. En lisant ton article j’ai fortement pensé à Canigou, mon compagnon de toujours dans Fall Out 4. Impossible pour moi de le remplacer par un autre compagnon tant il est mignon 🙂

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :