Bien le bonjour amis internautes, il est maintenant temps de vous dire AKoiGéJwé durant le mois de juin ! Oui, le mois se termine dans quelques jours et c’est le moment de faire, comme chaque mois, un petit récapitulatif des jeux qui m’ont accompagné avec quelques ressentis. J’ai joué à beaucoup de choses, des jeux récents, des jeux rétros, des jeux consoles, des jeux mobiles, un peu de tout ça pour passer de bons moments. C’est passé tellement vite, je suis d’ailleurs en train de me rendre compte que cette chronique mensuelle a bientôt un an déjà, c’est fou. Et je prend toujours un immense plaisir à rédiger et partager tout ça avec vous, et je suis vraiment fier et honoré de constater que ça vous plait toujours autant, un grand merci les copains, vraiment. C’est le moment de tout vous dire, AKoiGéJwé durant le mois de juin ? Voici !


Silent Hill 2 (PS2)

Ça donne envie de faire pipi n’est-ce pas ?

Pwaaaa, que dire de Silent Hill 2 ? Après des années et des années d’attente et par manque de temps, j’ai enfin eu l’occasion de jouer réellement à Silent Hill 2 sur ma PlayStation 2 en ce mois de juin. J’avais déjà commencé le titre il y a plusieurs années mais jamais terminé, et ce fût le cas, après avoir trouvé l’édition limitée cartonné du jeu pour pas grand chose. Et quelle claque ! On me l’a souvent conseillé, on me l’a souvent décrit comme le meilleur opus de la saga, et ouais purée, qu’est-ce que c’était ouf. J’ai toujours eu une préférence pour le tout premier Silent Hill, et bien après avoir terminé ce deuxième opus, il prend de suite sa place. Après ces dizaines d’heures de jeux, je le classe même dans mes jeux préférés tellement j’ai pris un pied monstrueux à le faire. Ça fait peur, c’est angoissant, l’histoire est folle et malaisante, c’est tout ce que j’adore ! J’étais même hyper triste de l’avoir bouclé, pas envie que les bonnes choses s’arrêtent, malheureusement, ce fût le cas. Mais je suis hyper content d’y avoir joué, mieux vaut tard que jamais. Quel jeu, et puis Pyramid Head quoi, wow.


Silent Hill 3 (PS2)

Beaucoup plus sombre que le deuxième

Bah quoi ? Juste après avoir terminé Silent Hill 2, il m’était impossible de ne pas continuer mon périple avec Silent Hill 3, toujours sur PlayStation 2. En revanche, je ne l’ai pas encore fini celui-là, peut-être parce que j’accroche moins que le précédent, ou alors parce que j’ai une vie et que je ne peux pas jouer tout le temps ? Allez savoir. Mais je suis quand même super content d’avoir l’occasion de le faire aussi, pareil, pas eu l’occasion à l’époque. Mais, ayant vu le film Silent Hill : Revelation 3D qui reprend l’histoire du jeu avant de l’avoir fait, ça enlève un petit peu l’effet de surprise. Mais cela reste quand même un excellent jeu, tout y est : le sang, les monstres, l’ambiance morbide et malsaine, des endroits lugubres et les musiques angoissantes, tout pour ne pas assumer d’y jouer seul, dans le noir. Et c’est ce que je recherche dans un survival-horror : le frisson. Et Silent Hill 3 est plutôt convaincant dans l’ensemble, j’aime beaucoup ! Affaire à suivre…


Pokémon GO (iOS)

Bientôt un an que le jeu est disponible

Bientôt un an que je joue quotidiennement à Pokémon GO sur mon iPhone, j’ai démarré la chasse aux Pokémon le 06 juillet 2016 comme beaucoup d’apprentis dresseurs, et je ne l’ai pas lâché depuis. Et grâce à la dernière mise à jour du jeu, ça risque encore de durer cette histoire. Effectivement, de nouvelles arènes et Pokéstops ont fait leurs apparitions dans ma ville, ainsi que de nouvelles fonctionnalités. Les raids, une nouvelle façon de jouer est disponible, il suffit donc de se rendre dans une arène en groupe, de vaincre un Pokémon surpuissant et de le capturer si on y arrive. Ça apporte vraiment un peu de fraîcheur dans ce jeu qui en avait bien besoin, même si il fait toujours partie des jeux les plus rentables et amasse des millions de dollars. Actuellement, je suis au niveau 29, et j’ai attrapé 206 Pokémon au total. Je compte tous les avoir, alors souhaitez-moi bonne chance !


Oceanhorn : Monster of Uncharted Seas (Nintendo Switch)

Un Zelda-like plutôt sympa

J‘ai aussi joué à Zeld… euh à Oceanhorn : Monster of Uncharted Seas sur Nintendo Switch, un Zelda-like crée par FDG Entertainment. Il est arrivé sur Nintendo Switch le 22 juin dernier après des sorties sur tous les supports possibles, que ce soit sur PS4, Xbox One, ou encore iOS. Mais j’ai voulu attendre et le faire sur Nintendo Switch, déjà pour sa forte inspiration à Zelda, qui est une exclusivité Nintendo. Alors, pour ne pas mélanger les torchons avec les serviettes (pardonnez-moi pour cette expression de vieux), la machine de Nintendo me semblait plus adéquate. J’ai écrit un test le concernant, et je dois dire que j’ai plutôt bien aimé, malgré une histoire pas vraiment intéressante et une profondeur absente. Néanmoins, le fait qu’Oceanhorn est plus qu’inspiré de Zelda m’a convaincu, forcément, retrouver un jeu similaire à la saga de mon cœur, je ne pouvais pas faire autrement que de craquer. Et j’ai bien fait, ce fût une excellente surprise, malgré quelques petits défauts quand même. Mais pour 15€, il ne faut pas en demander autant.


ARMS (Nintendo Switch)

Twintelle d’amour <3

Durant ce mois de juin, j’ai joué plusieurs heures à la nouvelle franchise Nintendo : ARMS sur Nintendo Switch. Jeu de baston original, bon défouloir, un peu répétitif mais c’est toujours comme ça dans les jeux de combats. J’y joue à petites doses pour ne pas me lasser, et je dois reconnaître que je suis agréablement surpris par cette nouvelle licence dont j’en attendais strictement rien à la base. Ça fonctionne hyper bien, on peut y jouer de différentes façons, y jouer en ligne, entre amis, ou seul, c’est très technique, les personnages sont attachants, des mises à jour vont ajouter du contenu, que demander de plus ? Le Mario Kart des jeux de combats ? Sans doute. On y retourne très facilement, adapté pour tous, on prend beaucoup de plaisir à de bastonner la gueule à coups de bras à ressorts. Vous pouvez d’ailleurs retrouver mon test du jeu juste ici !


Ultra Street Fighter II : The Final Challengers (Nintendo Switch)

Encore de la bagarre sur Switch ?

J‘avoue que ce mois de juin, les jeux de combats étaient à l’honneur, pour notre plus grand plaisir ! Juste avant ARMS, j’ai joué à Ultra Street Fighter II : The Final Challenger, remake du plus célèbre opus de la saga Street Fighter, et cette fois-ci, sur Nintendo Switch. Bon, rien de bien transcendant dans ce jeu, c’est le même qu’a l’époque avec quelques petits bonus. Le fait de pouvoir switcher entre aspect rétro et aspect moderne est plutôt sympa, un mode online est également de la partie, un casting de personnages assez light, et… c’est tout. Je m’y attendais, c’est pas la grande révolution, on connait tous Street Fighter II, c’est fun, ça fonctionne de suite, mais voilà, pour un remake, je m’attendais quand même à un peu plus que ça. Assez moyen surtout quand on voit que le jeu est vendu à 35/40€, ça fait cher le coup de la nostalgie quand même non ? Mais pareil, on le ressortira assez facilement pour quelques minutes de jeu entre copains, mais ça ne va pas plus loin.

Et vous, à quoi avez-vous joué ce mois-ci ?

Tu veux réagir avec Facebook ?

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :