Une excellente surprise d'Ubisoft

Annoncé à l’E3 2017 dernier, Mario + The Lapins Crétins Kingdom : Battle est enfin disponible en exclusivité sur la dernière console de Nintendo, la Nintendo Switch. Après plusieurs heures de jeu sur le dernier titre d’Ubisoft en collaboration avec Nintendo, il est enfin temps d’écrire mon test le concernant. Avant toute chose, je tenais à remercier l’équipe presse d’Ubisoft, qui m’a gentiment offert le jeu avant sa sortie pour pouvoir le tester dans de bonnes conditions. Et ce fût le cas, pour tout vous dire, je suis presque arrivé à la fin de l’histoire, durant tout le week-end, je n’ai fait que ça : jouer, jouer, jouer. Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle est un jeu stratégique, et comme vous le savez, ce n’est clairement pas ma tasse de thé. Mais, ce mélange loufoque de deux univers totalement opposés m’a de suite attiré, était-ce suffisant pour me faire changer d’avis sur ce style de jeu ? Qu’ai-je réellement pensé de ce Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle ? Voici mon test et croyez-moi, ça va bwaaaarder !


Une histoire à la Pixar

Un petit air de Toy Story là-dedans

En lançant le jeu, on est accueilli par une cinématique, pour mettre les bases sur le scénario et l’intrigue du jeu. Et en regardant cette introduction jolie comme tout, cela m’a fait de suite pensé aux films d’animations de Pixar, notamment Toy Story que j’adore. Pour revenir à l’essentiel, l’introduction nous présente une adolescente surdouée, fan de jeux vidéo et de technologie. Dans son laboratoire/atelier, elle trifouille sa dernière invention : un casque prototype de réalité virtuelle. Celui-ci permet de combiner les objets entre eux, ultra révolutionnaire. Dans son laboratoire, on distingue de nombreuses références à Nintendo, et plus particulièrement à Mario, dont elle est apparemment très fan. Des figurines, des posters, des goodies un peu partout, j’ai l’impression de voir ma gaming room. Au bout de quelques instants, cette jeune ado quitte les lieux en laissant à la portée de tous, son casque. À la portée de tous, oui, mais pas de n’importe qui… Vous l’avez deviné, les Lapins Crétins sont de retour, ils ont réussi à voyager dans le temps grâce à leur machine à laver (normal haha) et font joujou avec celui-ci. Fusionnant tout sur leurs passages, les meubles, les goodies, et même certains lapins qui deviennent des cosplays des héros de Super Mario. Avec tout ça, les Lapins Crétins arrivent à créer un vortex mélangeant l’univers de Super Mario avec le leur, et c’est à nous de remettre tout en ordre.


Super Mario + The Lapins Crétins = ?

Lapin Peach, le plus drôle des Lapins Crétins

Ce qui m’a attiré durant sa présentation à l’E3 2017, c’est forcément ce mélange des genres. Deux univers totalement différents, mais qui se complètent très bien. L’humour et la décadence des Lapins Crétins avec l’héroïsme et la mignonnance de Super Mario : un cocktail plus que réussi. Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle m’a beaucoup surpris, n’étant pas un grand fan des Lapins Crétins malgré que je possède de nombreux jeux les concernant, j’ai de suite adhéré à cette fusion. Ils ajoutent cette touche drôle et décalé dans le monde lisse et coincé de Super Mario, et ça le fait grave. On assiste souvent à de nombreux sketchs confrontant les deux mondes, et c’est hyper drôles et efficaces. En plus de cinématiques loufoques, en se baladant dans les différents univers de Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle, on est souvent spectateur de quelques scénettes parfois loufoques, à ne surtout pas louper pour bien rigoler. Constater que les Lapins Crétins foutent clairement le bordel dans le Royaume Champignon, c’est très hilarant. On en redemande !


Une réalisation magnifique, soignée

Regardez comme c’est joli

Dès les premiers instants, ce que l’on constate c’est sa réalisation parfaitement réussie, détaillée, colorée et inspirée des deux univers. Comme quoi, la Nintendo Switch en a sous le capot, et elle nous le prouve encore une fois. Dans Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle, vous allez explorer, et au passage en prendre plein la vue. C’est joli comme tout, et ça fait du bien de voir qu’Ubisoft a respecté l’ambiance et l’aura que dégage la saga Super Mario depuis maintenant plus de 30 ans. Que vous soyez fan des plombiers moustachus ou des Lapins Crétins, vous allez trouver votre compte en terme de fan service. Tout est là, les décors sublimes, les moindres sons cultes (pièces, blocs, objets…), on pourrait même sentir le parfum de la verdure tellement qu’on est rapidement captivé par tant de beauté. Etant un grand fan de Nintendo, j’avais l’impression de jouer à un de leurs jeux, et non, ce travail est d’Ubisoft et de ses équipes, qui ont fait de l’excellent boulot de réalisation : chapeau !


C’est parti pour la bwaaaaston !

Il va falloir être stratégique

C‘était ma plus grande crainte, effectivement Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle est un jeu tactique, ou il faudra donc jouer tour par tour, comme la plupart des jeux stratégiques. Je ne suis pas vraiment un adepte de ce style de jeux, j’ai d’ailleurs pas mal de fois dit que ce n’était pas ma came. J’avais déjà essayé avec Fire Emblem par exemple, et non, ça ne me plaisait pas. Cependant, en jouant à ce Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle, j’ai de suite adhéré et adoré tellement que la manière de jouer est originale, fun et complète. Et puis, il faut dire que le mélange des deux univers aide beaucoup aussi. Durant notre quête à remettre tout en ordre dans le Royaume Champignon, il va falloir donc penser tactique. Il faudra déjà par former notre équipe, plus déjantée que jamais. Mario, Luigi ou encore Peach avec leurs copies débiles : Lapin Mario, Lapin Luigi ou encore Lapin Peach. Chaque personnage dispose de particularités propres, que vous découvrirez en jouant au fur et à mesure. Il faudra donc combattre les vilains Lapins Crétins au tour par tour afin de progresser dans le jeu, et pour ça, vous avez un grand choix de possibilités.

Un arsenal gigantesque vous attend

Des armes, des sorts de protections, une panoplie d’attaque de mêlée, bref une centaine d’armes déjantées à votre disposition. Certaines d’entre-elles sont optimisées pour du face à face, d’autres pour de l’utilisation à distance, il faudra donc mixer les deux afin d’avoir une équipe parfaite contre vos ennemis. Plus vous gagnerez de combats, plus vous aurez de pièces, c’est la monnaie virtuelle que vous utiliserez afin d’agrandir votre arsenal. Autant vous dire que vous allez avoir un maximum de possibilités. En plus de faire feu sur tout ce qui bouge, vos personnages ont aussi la possibilité d’attaquer sans. Effectivement, leurs déplacements stratégiques vous permettront de faire quelques croches-pattes ou des sauts sur les tronches des ennemis afin de les blesser. Côté gameplay, c’est encore une fois une réussite. J’avais peur de ne pas accrocher, et pourtant, Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle est le premier à réussir cet exploit, et rien que pour ça, j’en suis plus que fan. C’est jouissif, rythmé, décalé, tout ce que j’aime. Et sur le terrain de combat, ça l’est encore plus. Vous allez devoir remplir certains objectifs comme vaincre un certain nombre d’ennemis, ou encore mettre une raclée aux boss de fin de niveau. Il n’est pas si facile qu’il en a l’air, vous le constaterez bien assez vite. Enfin, en plus de cette multitude d’équipements, il faudra aussi faire progresser vos personnages, à l’aide d’orbes que vous récolterez et les placer via un arbre de compétences.

Arbre de compétences

De l’exploration, des énigmes et des trésors

Découverte d’un nouveau trésor « Petit Cochon »

Dans Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle, vous n’allez pas vous ennuyer, c’est simple, vous n’aurez pas le temps. Il y a tant de choses à faire que vous n’allez pas lâcher votre manette de sitôt. En plus d’être sur le champ de bataille, vous allez explorer les différents niveaux du jeu. Partir à la recherche des nombreux trésors vous permettant d’agrandir votre collection d’objets en tout genre. De modèles 3D, des illustrations, des bandes-sonores du jeu, ou encore des cartes de tarot qui seront exposés dans le musée, proche du château du Royaume Champignon. Et ce n’est pas tout, dans certains des coffres, vous aurez aussi la possibilité de récupérer de nouvelles armes ou encore des orbes supplémentaires pour votre arbre de compétences. Bref, pas mal de choses à trouver dans ce Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle. Et si cela ne suffisait pas, lors de notre périple, nos héros vont devoir résoudre de nombreuses énigmes grâce à des compétences que l’on débloque au fur et à mesure, comme pousser un bloc ou encore  porter un objet qui vous feront accéder à d’autres parties inédites du niveau. L’exploration est plus que soutenue dans ce jeu, mais avec de tels décors, ce ne sera qu’une partie de plaisir !


Une durée de vie conséquente

Remportez la coupe d’or à chaque niveau

Ce jeu vous réserve de nombreuses heures de bonheur, comptez une trentaine d’heures pour tout récolter, ce qui est énorme dans un jeu de ce style. Mais à mon avis, avec tout ce contenu ainsi que celui du Season Pass, vous allez y rester un bon moment. Car oui, après chaque fin de combat, vous aurez vos résultats selon les survivants, le nombre de tours effectués. Tout ces critères vous donnent un résultat signifié par des coupes de bronze, d’argent et d’or. Forcément, il vous faudra refaire les niveaux afin d’avoir le meilleur résultat possible pour récolter plus de pièces, d’objets et d’orbes. Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle vous réserve encore bien des choses, comme des défis à résoudre après avoir terminé une première fois le niveau. Vous en avez quatre d’ailleurs, séparés en 10 minis-niveaux, autant vous dire que vous avez du pain sur la planche !


Conclusion : un must-have, une belle exclusivité Switch

C’est parfaitement parfait

J‘étais assez prudent à l’annonce de ce Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle même si je ne doute pas un seul instant du travail de cette collaboration Ubisoft/Nintendo. Il faut dire que les jeux tactiques ne sont, de base, clairement pas faits pour moi, cependant, Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle a eu l’audace de réussir à me convaincre grâce à ces arguments plus que réussis. C’est jouissif, dépaysant, le mix des univers des Lapins Crétins et de Super Mario est absolument exquis, un cross-over comme on en voudrait davantage, j’adore. Beaucoup de choses à faire, à voir, à récolter, à apprendre, le jeu ne nous laisse jamais sur le carreau et sans être frustrant, arrive à nous faire accepter la difficulté progressive. Adapté à tous, en mode TV comme en mode portableMario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle est une sublime exclusivité Nintendo Switch, et pour sa première année de vie, elle commence déjà à avoir une belle ludothèque de jeux. Pour tout ceux qui ne sont pas forcément à l’aise, comme je l’étais, avec les jeux stratégiques, laissez-vous tenter, je pense sincèrement que vous ne le regrettez pas. J’ai bien fait de le tester, désormais je l’ai adopté. Gros coup de cœur, merci Ubisoft, merci Nintendo. 

[amazon_link asins=’B072KGQSTV,B078HZ5SCD’ template=’ProductCarousel’ store=’tathga-21′ marketplace=’FR’ link_id=’28714a23-ec88-11e7-bbc5-cf30fad25bf8′]

Allez-vous craquer pour Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle ?

 

 

Tu veux réagir avec Facebook ?

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :