Il arrive le 27 octobre prochain, en exclusivité sur Nintendo Switch, nouvelle aventure de notre ex-plombier moustachu, je parle bien évidemment de Super Mario Odyssey. C’est l’un des jeux que j’attend le plus en cette fin d’année, étant un grand fan des péripéties de Mario et de sa clique, forcément je ne peux pas passer à côté de ce titre. Très attendu par les joueurs et par la presse, Super Mario Odyssey fait beaucoup parler de lui et fait réagir comme étant le jeu incontournable de cette fin 2017. J’ai beaucoup d’espoir le concernant, je pense sincèrement qu’il va être étonnant, original et plein de surprises, comme Super Mario 64 à l’époque. Et vu qu’il arrive dans très peu de temps, j’avais envie d’écrire et de vous raconter mes attentes concernant ce jeu, qui selon moi va beaucoup nous surprendre, comme Breath of the Wild il y a quelques mois. Ne perdons pas plus de temps, partons à l’aventure les amis, découvrons mes attentes concernant la prochaine aventure rythmée de Super Mario Odyssey !


De la prise de risque dans les niveaux

Faites-nous rêver Nintendo

Ce que je recherche dans une aventure de Mario, c’est le voyage. Je veux être émerveillé par les tableaux de Super Mario Odyssey, partir à l’aventure, découvrir de nouvelles choses que l’on a jamais vu dans d’autres opus de la saga. Etre surpris, être étonné, être scotché au fond de mon canapé devant les merveilleux décors et détails des niveaux. Je veux de la prise de risque, de nouveaux endroits, pas ceux dont on est habitué depuis maintenant 30 ans, c’est à dire le désert, le monde de lave ou encore le monde aquatique. J’espère que ce Super Mario Odyssey ira voir un peu plus loin que ce qu’il connait déjà, que les niveaux soient interactifs, intelligents et surprenants, mais je ne m’inquiète pas pour ça. Comme à l’époque avec Super Mario 64, j’attend que les différents tableaux soient ouverts au maximum, pour avoir l’impression de ne pas être limité, faire ce que l’on souhaite, quand on le veut. Un côté open-world que je ne refuserai pas et qui ferait du bien, je pense, à la licence. Bref, je veux que les mondes de Super Mario Odyssey me surprennent et me fassent rêver comme quand j’étais petit sur Nintendo 64 : du rêve.


Un Mario plus en forme que jamais

Mario avec son nouvel acolyte : Cappy

On connait depuis plusieurs mois qui sera le nouveau compagnon de Mario durant son aventure dans Super Mario Odyssey, c’est Cappy, cette casquette vivante qui permettra de prendre possession des ennemis, des personnages, des objets afin de progresser dans notre quête. De plus, on pourra l’utiliser afin de sauter plus loin, plus haut, bref, de nouvelles fonctionnalités pour notre Mario qui va surement nous surprendre plus d’une fois. Et c’est ce que je souhaite absolument dans cette nouvelle péripétie de Mario, retrouver ses anciennes capacités mais de nouvelles, des choses que l’on a encore jamais vu. Je tente désespérément de ne pas trop me renseigner sur le jeu afin de garder un maximum de surprise, mais connaissant ce moustachu aux multiples casquettes, il est primordial qu’il ajoute de l’originalité et du neuf dans ce qu’il sait faire en terme de mouvements, d’aptitudes et d’attitudes dans le jeu. C’est tout ce que je lui souhaite, je veux un Mario au plus haut de sa forme, un nouveau Mario prêt à casser la baraque.


De l’aventure et de la difficulté

Partons à la recherche des lunes vertes

Un autre point qui me parait important, surtout dans un jeu comme Super Mario Odyssey, c’est les notions d’aventure et de difficulté. Les jeux beaucoup trop faciles m’ennuient, certes il faut que ce soit accessible à tous, néanmoins, j’espère que la difficulté des énigmes ou des situations dans ce jeu ne le seront pas de trop. Je veux du challenge, du casse-tête, de la réflexion, et de la progression. C’est bête mais j’ai envie de rester bloqué face à une énigme, chose qui ne m’est plus arrivé depuis déjà bien des années dans un Super Mario. Je vais être sans doute très bizarre mais j’ai envie de mourir face aux boss, comprendre leurs points faibles, les analyser et prendre plaisir à les mettre au tapis, et pas réussir à les vaincre en deux temps trois mouvements. Bien évidemment, je ne veux en aucun cas que Super Mario se transforme en Dark Souls, on est bien d’accord, mais quand je vois un certain Zelda : Breath of the Wild, tout est possible. De l’aventure, de la recherche et des heures et des heures de contemplation et de bonheur. Je serai plus que ravi d’avoir tout ça dans un seul et même jeu, comme ce fût le cas dans la dernière aventure de Link.


Du fan-service à tous les étages

Les plus célèbres costumes de Mario reviennent

Comme vous l’avez bien vu, je veux surtout de la nouveauté, des choses surprenantes et originales dans ce Super Mario Odyssey, mais je ne suis pas contre de la nostalgie et du fan-service. Quand je joue à un jeu d’une saga que j’adore par dessus-tout, je suis toujours agréablement surpris lorsque je vois quelque chose que je connais très bien dans un autre contexte. Et j’espère sincèrement que dans Super Mario Odyssey, ce sera le cas. J’ai envie d’être devant ma télé et de sortir des phrases du genre : « Ah mais je reconnais, c’est ce truc…« , « Oh mais, ça vient d’ou ça déjà ? » ou encore « Naaaan, il y a machin ici !« , vous voyez ce que je veux dire. Du pur fan-service, comme on peut déjà le voir sur l’image ci-dessus. En effet, dans Super Mario Odyssey, Mario aura une multitude de costumes, que l’on devra débloquer et acheter, et certains viennent d’anciens opus de Super Mario, qui raviveront surement quelques souvenirs nostalgiques de joueurs de la première heure. Et on le sait tous, cela fonctionne à tous les coups. Super Mario Odyssey sera disponible le 27 octobre prochain, seulement sur Nintendo Switch, je pense qu’il va y avoir comme pour Breath of the Wild, un avant et un après Odyssey pour la saga. Attendons-nous à avoir un jeu au delà de nos espérances, vite Mario, on est prêt. Pour vous le procurer : Super Mario Odyssey !

Et vous, qu’attendez-vous concernant Super Mario Odyssey ?

Tu veux réagir avec Facebook ?

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :