Bonjour les copains, j’espère que vous allez bien et que vous êtes en forme car aujourd’hui, vous allez avoir de la lecture, et pas qu’un peu. En effet, si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous avez dû surement voir que ça y est, j’ai terminé tous les opus de la saga Kingdom Hearts. Depuis plusieurs mois maintenant, je me suis lancé dans cette longue mais passionnante aventure, afin de comprendre pourquoi les joueurs aimaient tant cette licence, et d’enfin mettre des mots sur mes nombreuses péripéties me liant avec la licence mélangeant Final Fantasy et l’univers Disney. Dans cet article « bilan« , je vais tenter d’expliquer du début à la fin, mon expérience avec Kingdom Hearts, comment j’en suis venu à y jouer, pourquoi, quels sont les titres que j’ai préféré et au contraire, ceux que j’ai moins apprécié. Bref, vous l’avez compris, vous saurez tout, sans langue de bois, je vais écrire avec mon cœur, comme d’habitude. Je vous souhaite donc une excellente lecture et surtout un bon voyage à travers mes mots qui exprimeront toutes mes impressions sur la magnifique saga Kingdom Hearts.


Pourquoi découvrir la saga Kingdom Hearts ?

Une saga pas comme les autres

Étant plus jeune, forcément, par manque de moyen et de temps, je suis passé à côté de nombreuses choses, que ce soit des consoles ou des jeux. Et Kingdom Hearts en fait partie. Cette saga m’a toujours attiré, et ce depuis le premier épisode sorti en 2002 sur PlayStation 2. J’avais 10 ans à l’époque, et pourtant je me souviens assez bien de sa sortie chez nous, j’ai des souvenirs de quelques reportages télé sur Game One qui présentait cette nouvelle licence prometteuse de Square Enix en collaboration avec Disney. Ayant grandi comme beaucoup d’enfants dans la culture Disney à travers ses nombreux films d’animations que l’on connait tous, Kingdom Hearts avait de suite piqué ma curiosité. Hélas, je ne possédais pas de PlayStation 2, du moins elle ne m’appartenait pas, et malheureusement, comme beaucoup de titres sortis exclusivement sur cette machine, j’ai vite mis cette idée de découverte de côté. Et ce n’est qu’aujourd’hui, à l’âge de 24 ans soit 14 ans plus tard que je rattrape avec excitation tout ce temps perdu. Mieux vaut tard que jamais comme on dit. Adulte avec mes yeux d’enfant, je suis parti en quête du premier opus tant convoité à l’époque, sur PlayStation 2 pour jouer avec les sensations d’antan, et comme prévu, la magie fut présente.


Qui m’a donné envie d’y jouer ?

Une multitude de personnages dans Kingdom Hearts

Et bien c’est vous, du moins certains d’entre-vous qui m’ont donné envie de plonger après toutes ces années à la saga Kingdom Hearts. Avec le temps, j’étais passé à autre chose, j’ai joué à d’autres jeux, incarné d’autres personnages, et j’ai mis Kingdom Hearts de côté. Mais, avant d’acheter le premier opus sur PlayStation 2 qui a relancé grandement mon envie de connaître la licence, vous étiez hyper nombreux à me conseiller d’y jouer notamment deux personnes : mes amis Vashyron et Charles. Ces deux garçons que j’adore ont vécu l’expérience Kingdom Hearts de manière complètement différente, l’un en tant que joueur, et l’autre en tant que spectateur, mais avec le même résultat, un amour inconsidéré pour cette licence. Et forcément, en lisant et écoutant leurs avis sur Kingdom Hearts, j’avais envie de comprendre pourquoi ils aimaient tant cette saga. Ça m’a fait de suite pensé au moi d’il y a 14 ans, qui espérait tellement y jouer, et ni une ni deux, je me suis lancé, acheté le premier opus, et le terminer. Et après ça, j’ai voulu enchaîner tellement j’ai été captivé par cette histoire, cette ambiance, ces personnages, cette atmosphère unique. Où les héros de Final Fantasy rencontrent ceux de Disney. Malheureusement, difficile aujourd’hui de trouver tous les épisodes à des prix corrects sans se ruiner, mais heureusement, deux compilations allaient arriver pour mon plus grand plaisir.


L’arrivée des compilations Kingdom Hearts sur PS4

Photo disponible sur mon compte Instagram

En début d’année, deux compilations regroupant tous les opus de la saga Kingdom Hearts ont vu le jour, pour mon plus grand bonheur. Quoi de mieux pour connaître une nouvelle licence que d’avoir tous les jeux sur la même console ? Bien plus pratique et plus optimisé, j’ai donc craqué et acheté ces deux compilations de l’amour, disponibles sur PS4. Je me souviens de quelques discussions avant leurs arrivées avec vous sur Twitter ainsi qu’avec le CM de Micromania, où vous m’avez poussé grandement à les acquérir. Et j’ai bien fait de vous écouter, je n’ai pas réussi à décrocher comme un drogué en manque et j’ai enchaîné les épisodes, afin d’assouvir ma soif et ma connaissance pour Kingdom Hearts. Et je dois reconnaître que ces compilations regorgent de tellement de choses idéales pour tout ceux qui souhaitent, comme moi, découvrir cette licence merveilleuse. Des jeux remasterisés avec les graphismes d’aujourd’hui, des films, des scènes cinématiques, des illustrations, de l’ancien comme de la nouveauté, tout ça pour passer un excellent moment en compagnie de Sora, Donald, Dingo et compagnie. J’ai tout terminé avant l’arrivée de Kingdom Hearts III qui se fait attendre depuis déjà plusieurs années mais devrait arriver l’année prochaine si tout se passe bien. Et croyez-moi qu’après toutes ces aventures dans les épisodes précédents, c’est très difficile d’attendre la suite, j’ai plus que hâte.


Quels sont les épisodes que j’ai préféré ?

C’est très difficile de choisir

Dans cette saga, comme dans n’importe laquelle, on a tous nos préférences, il y a des épisodes que j’ai adoré, d’autres que j’ai bien aimé, et pour finir, ceux que j’ai moins apprécié. Et pour commencer, je vais vous parler de ceux que j’ai adoré. Dans un premier temps, le premier : Kingdom Hearts (PS2), car c’est grâce à lui que tout a débuté. Je n’ai pas rejoué à cet opus sur les compilations PS4 étant donné que j’avais terminé l’opus original juste avant, et même si certaines choses de ce jeu ont particulièrement mal vieillies, l’ensemble m’a véritablement chamboulé l’esprit. Retrouver les univers de Final Fantasy mélangé à celui de Disney, j’ai trouvé ça dingue dans un premier temps. Je ne pensais pas que ça pouvait autant prendre et fonctionné, et j’ai constaté que si, les différentes mondes et personnages des deux mondes forment un ensemble agréable et passionnant à vivre. Voir par exemple Cloud, héros emblématique de Final Fantasy VII avec Hercule, héros de l’Olympe, ça a de la gueule, clairement. Et l’histoire naissante et déjà difficile à suivre du premier opus m’avait captivé, que des rebondissements, des surprises, des situations improbables mais tellement addictives. Il fait partie de mes opus préférés. Ensuite, j’ai plus qu’adoré Kingdom Hearts II (PS2) ainsi que Kingdom Hearts : 358/2 Days (Nintendo DS) et Kingdom Hearts : Birth by Sleep (PSP), de nouveaux personnages font leur apparition, avec leurs secrets, leurs histoires toutes aussi captivantes que fascinantes. Je garde d’excellents souvenirs de ces trois opus…


Quels sont les épisodes que j’ai moins apprécié ?

Majoritairement les opus venant de consoles portables

Il en faut pour tout le monde, et dans Kingdom Hearts, certains épisodes ne m’ont pas particulièrement emballé. Non pas pour leurs histoires et leurs scénarios, mais par leurs manières de jouer. Chaque opus de la saga Kingdom Hearts est important, dans le sens où chacun apporte des réponses aux questions que l’on se pose constamment sur l’intrigue et l’histoire ultra complexe du jeu. En effet, si vous comptez vous lancer, préparez-vous à ne pas tout comprendre, car Kingdom Hearts possède une histoire riche, grande, forte mais parfois très difficile à suivre. Et pour revenir à ces opus que j’ai beaucoup moins aimé, qui sont Kingdom Hearts : Chains of Memories (GBA), Kingdom Hearts : Coded, ainsi que Kingdom Hearts : 3D Dream Drop Distance (Nintendo 3DS), j’ai beaucoup de choses à dire. Effectivement, je pense que j’aurai apprécié y jouer sur leurs supports d’origines, car remasteriser un opus venant d’une console portable avec son gameplay unique sur une console de salon, ça ne prend pas sur moi. On le ressent assez vite, que ces jeux n’ont pas été fait pour jouer avec une manette, et cela créer une sorte de frustration et une gêne qui influence mon plaisir. Néanmoins, je n’ai jamais abandonné un de ces titres tellement l’histoire prenait le dessus, et heureusement d’ailleurs. On a envie constamment de voir ce qu’il va se passer, de savoir quels seront les points importants évoqués, et de connaître le lien avec les autres épisodes. Mais, il en faut pour tous les goûts, et ces opus ne m’ont pas autant surpris que les précédents cités, mais je ne regrette absolument pas de les avoir terminé, bien au contraire.


Conclusion : Qu’est-ce que je retiens de la saga Kingdom Hearts ?

Kingdom Hearts, ce n’est que de l’amour

On arrive déjà à la fin de cet article consacré à Kingdom Hearts, et sachez que j’ai pris un immense plaisir à le rédiger. Il est temps de passer à la conclusion et d’essayer de synthétiser tout ce que je ressens pour cette saga hors du commun. À travers les aventures de Kingdom Hearts, il est évoqué de nombreux sentiments comme l’amour, l’amitié, la solidarité, ainsi que la jalousie, la haine, la vengeance. Toutes ces sensations complètement humaines sont retranscrites dans Kingdom Hearts, et m’ont tellement touché à un point ou c’est difficile de résumer ça en quelques lignes. Chaque épisode à sa morale, sur le bien, sur le mal, sur tout ce que l’on connait du monde réel, et de notre imaginaire, et à chaque opus, j’ai eu l’impression de me retrouver petit, rêveur et inconscient, et dieu sait que ça m’a fait beaucoup de bien. Kingdom Hearts c’est du rêve, de la magie, de la fantaisie, chaque épisode est une histoire différente, qui nous plonge rapidement dans son univers et ne nous laisse jamais indifférent. Que l’on aime ou que l’on aime pas, n’importe quel épisode de cette saga vous interrogera, vous laissera peut-être sur votre faim mais avec autant de questions qu’au commencement. Et cela vous donne envie d’y retourner, de vous renseigner que ce soit à travers ces jeux, sur internet, dans les livres dédiés, afin d’en savoir le maximum possible. J’ai joué aux jeux en suivant la chronologie afin de ne pas me perdre, c’est d’ailleurs un conseil si vous voulez réussir à suivre, car Kingdom Hearts a des allures de jeu accessible, enfantin, mais il cache un potentiel monstrueux. Merci Square Enix, merci Disney, merci Kingdom Hearts, et merci à vous, j’ai passé des heures exquises, qui resteront à jamais gravées dans ma mémoire de joueur. Pour vous procurer les deux compilations sur PS4 : Kingdom Hearts HD 1.5 + 2.5 Remix & Kingdom Hearts HD 2.8 Final Chapter Prologue

Et vous, votre histoire avec la saga Kingdom Hearts ?

Tu veux réagir avec Facebook ?

8 thoughts on “[BILAN] Kingdom Hearts et moi, du début à la fin

  1. Une saga que je dois faire également très bientôt mais il y a tellement de jeux avec l’arrivée de la Switch, c’est compliqué de s’y mettre 🙂
    Sais tu combien de temps environ tu as passé sur les deux jeux ?

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :