Voici mon avis sur Super Mario Odyssey sur Nintendo Switch

Disponible depuis le 27 octobre 2017, le tant attendu Super Mario Odyssey est arrivé chez de nombreux foyers sur Nintendo Switch, notamment le mien avec grand plaisir. C’était le jeu que j’attendais le plus en cette fin d’année, et après plus de 50h de jeu, je pense avoir assez de recul pour vous donner mon avis le concernant. J’ai pris mon temps avant de rédiger ce test, pour avoir un maximum d’informations et d’idées. Mais il est temps d’en parler, ici même, et de vous dire concrètement, ce que je pense du nouveau périple de notre moustachu préféré. J’ai toujours eu un faible pour les jeux Mario 3D, mon préféré était Super Mario 64, oui j’ai bien dit était, car depuis, beaucoup de choses ont changé. Super Mario Odyssey est arrivé et a tout chamboulé. Voici mon test de Super Mario Odyssey, l’aventure avec un grand « A » sur Nintendo Switch !


Chappy Chapo, Mario !

Oh non, Peach encore dans de beaux draps

Pour ne pas changer, la princesse Peach s’est fait enlever par le vilain Bowser, mais cette fois-ci pour une raison bien particulière : l’épouser. Ouais, rien que ça, Bowser ne perd plus de temps, ne demande même pas l’avis de la principale intéressée et l’embarque dans son vaisseau direction le mariage ! C’est du rapide dit donc. Vous l’aviez compris, comme dans n’importe quel jeu Mario, le scénario n’est pas hyper développé, une histoire simple, une seule mission et toujours la même depuis maintenant des années : sauver la princesse. Mais heureusement, cette fois, notre ex-plombier aura le droit à de l’aide, celle de Cappy, un chapeau change-forme qui dispose de nombreuses capacités, être utilisé comme une arme afin d’éliminer obstacles et ennemis, ou encore de fusionner notre héros en diverses choses. C’est d’ailleurs tout l’intérêt de ce Super Mario Odyssey, voyager à travers les mondes sous différentes formes, une grande nouveauté pour notre Mario chéri qui change complètement la donne, je vous en parlerai un peu plus tard.


La Switch en a sous le capot

Vous allez littéralement voyager avec Mario et Cappy

La Nintendo Switch n’est pas là pour rigoler, et elle nous prouve encore toutes ses capacités à travers Super Mario Odyssey, le jeu est extrêmement beau, fluide, détaillé, wow. Je ne m’attendais pas à ça, comme beaucoup j’avais vu quelques trailers, et je savais qu’il allait être joli, mais à ce point, clairement pas. Surpris de nombreuses fois par cette direction artistique, Super Mario Odyssey est une ode au voyage, c’est dépaysant, captivant, chaque monde possède son ambiance propre, son atmosphère unique qui fait toute la différence. Assez incroyable de se dire qu’une console aussi petite et mignonne que la Nintendo Switch possède de tels arguments techniques. Elle fait clairement le boulot, n’a pas à rougir de ses concurrentes, et que ce soit en mode TV ou encore mode portable, Super Mario Odyssey en jette grave. Agréable pour les yeux, et également pour les oreilles avec des musiques prenantes et enivrantes, un ensemble de choses qui font qu’on passe de suite un bon moment en compagnie de nos protagonistes. Techniquement et visuellement, c’est de la bombe, de la dynamite même.


Voyage voyage, plus loiiiiin

Mario et Cappy ont du chemin à parcourir, et pas qu’un peu

Pour sauver la princesse Peach de son mariage organisé par Bowser, nos héros vont devoir parcourir du chemin à bord de l’Odyssée, le vaisseau montgolfière. Mais pour avancer et aller de plus en plus loin, il faut un peu de carburant quand même, et dans Super Mario Odyssey, il va falloir trouver un maximum de lunes, afin d’utiliser leurs pouvoirs. Plus on en récolte, plus on avance loin et découvre de nouveaux mondes et nouvelles contrées. Un tour du monde en montgolfière, qui ne vous laissera pas indifférent. En effet, l’exploration est de mise dans ce Super Mario Odyssey, il va falloir fouiller les moindres recoins de chaque monde, résoudre des énigmes, aider quelques habitants, faire quelques courses et beaucoup d’autres choses que je vous laisse découvrir afin de tous les avoir. Autant vous dire qu’il y en a beaucoup, plus de 800 lunes, alors si vous êtes adepte du 100%, vous n’êtes pas prêt à lâcher la manette de sitôt. Et puis surtout, qu’est-ce que c’est agréable de voyager en compagnie de Mario et Cappy, de découvrir de nouvelles régions, parfois colorées et relaxantes, et d’autres beaucoup plus sombres et angoissantes. Un long voyage vous attend, alors préparez-vous, parce que vous allez avoir de quoi faire en montgolfière !


TRANSFORMATIIIIOOOONNNN

Mario se transforme presque à volonté

La principale nouveauté de ce Super Mario Odyssey, c’est cette fonction de « champimorphose » permettant à Mario et Cappy de se transformer et fusionner en un tas de choses. Les ennemis de Super Mario Odyssey qui n’ont pas de chapeau sur leurs têtes sont disponibles à la champimorphose, cela permet de bénéficier de leurs capacités propres, indispensables à la progression. Pour vous donner quelques exemples, Mario et Cappy pourront par exemple se transformer en T-Rex, en grenouille pour sauter très haut, en poisson afin de nager, ou encore en boule de feu pour être insensible à la lave. Plus de 50 transformations disponibles, 50 transformations totalement différentes qui apportent chacune son lot de nouveautés et de surprises. Vous allez apprécier davantage le voyage avec cette fonction, du moins ça été mon cas. J’avais envie de me champimorphoser en n’importe quoi juste pour voir ce que ça allait donner. Vous allez beaucoup vous amuser avec cette feature, qui change complètement tout et apporte un sentiment de liberté et d’amusement immédiat !


Que la chasse aux lunes commence

Des heures et des heures d’exploration en vue

Ne vous attendez pas à terminer le jeu rapidement, une fois le scénario bouclé, il reste encore pas mal de choses à faire. En effet, Super Mario Odyssey dispose de tellement de trucs à faire, à découvrir, à voir et à vivre. Une longue et amusante récolte aux lunes vous attende, et je ne blague pas sur la durée de vie. J’ai déjà plus de 50h à mon actif, et je suis loin d’avoir tout vu, il m’arrive encore de découvrir des trucs comme des transformations ou des recoins cachés ! Plus de 800 lunes je le disais à récolter, mais il n’y a pas que ça, il faudra également réussir à trouver toutes les pièces violettes de chaque monde permettant d’acheter dans les boutiques dédiées, des souvenirs ou encore des tenues. Mais heureusement, pour les plus téméraires, vous aurez la possibilité d’avoir un peu d’aide, mais je ne vous dit rien de plus, je ne suis pas venu ici pour spoiler okay


Conclusion : le meilleur Mario de tous les temps ? Assurément

Super Mario Odyssey est juste incroyable

Difficile de ne pas trop en dire, mais je suis maintenant certain d’une chose, Super Mario Odyssey est devenu mon épisode Mario 3D préféré, devant Super Mario 64 cher à mon cœur. Tout est là, tout est présent, on retrouve tout ce que l’on aime d’un jeu Mario et en mieux. L’exploration, la récolte de lunes, le scoring, le fun, un gameplay riche et varié, une expérience enivrante, addictive et ultra plaisante à découvrir. Et Super Mario Odyssey regorge de surprises pour les fans des opus précédents, et notamment de ceux, comme moi, de l’opus Nintendo 64. J’avoue être sur le cul, j’ai envie d’en parler bien plus que ça, mais par respect à tous ceux qui n’ont pas encore eu le temps de le découvrir, je n’irai pas plus loin dans mes sentiments et mes explications. J’espère sincèrement que vous aurez autant de bonheur et de joie en jouant à ce Super Mario Odyssey que moi. Ne pas craquer pour une Nintendo Switch et ce jeu serait une grande erreur, vous passeriez à côté d’un chef d’oeuvre, et je pèse mes mots. Une création Nintendo comme on les aime, c’est intelligent, plus mature, parfait condensé du savoir-faire de la firme. Je ne peux que vous conseiller de partir à l’aventure à bord de l’Odyssée, le voyage risque d’être inoubliable.

Allez-vous partir à l’aventure vous aussi ?

Tu veux réagir avec Facebook ?

2 thoughts on “[TEST] Super Mario Odyssey, l’aventure avec un grand « A »

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :