Décidément, 2017 est l’année de Sonic, après un Sonic Mania tant apprécié par les joueurs, retour aux sources dans un épisode 2D nostalgique, Sonic refait des siennes dans un tout nouvel opus : Sonic Forces. Il faut bien avouer que ces dernières années, les opus 3D de notre hérisson bleu préféré ne sont clairement pas élogieux. Qui se souvient de la catastrophe « Sonic Boom » ? Personne ? Et bien tant mieux, moi je m’en souviens très bien et j’ai encore beaucoup de mal à l’oublier. Mais peut-être que ce Sonic Forces, jeu développé cette fois-ci par la Sonic Team, tiendra lui toutes ses promesses ? Un épisode 3D à la hauteur de nos attentes ? En tout cas j’ai joué à la version Xbox One et également la version Nintendo Switch, et j’ai beaucoup de choses à dire le concernant ! Voici mon test !


Que la résistance commence

Devinez qui souhaite encore détruire le monde ?

Et oui, vous l’avez deviné, et cela dure depuis déjà 30 ans, Docteur Eggman souhaite encore une fois, conquérir le monde. Et qui va devoir empêcher tout ça, et oui, vous avez encore deviné, Sonic, bien évidemment. Mais dans Sonic Forces, notre hérisson ne sera pas tout seul, il est comme d’habitude bien accompagné afin de réussir cette tâche. Tails, Knuckles, Rouge ou encore Silver sont aussi de la partie, mais malheureusement, on ne pourra pas tous les contrôler. Sous les ordres de Knuckles, notre devoir est de reconquérir toutes les zones corrompues par le terrible Docteur Eggman et détruire tous les robots, boss et ennemis qui s’opposent à notre résistance. Une trentaine de niveaux à parcourir, qui en rushant le jeu, vous occupera entre 4 et 5h. Mais n’ayez crainte, vous aurez la possibilité d’y revenir, afin de compléter plusieurs missions proposées, ainsi que de récolter tous les items pour les terminer à 100%. Cela rallonge considérablement la durée de vie et vous permet de profiter de ce Sonic Forces plus longtemps, du moins si vous le souhaitez.


New challenger approaching

Création d’un avatar jouable

Sonic et sa bande à besoin d’aide, et c’est à nous qu’il fait appel afin de prêter main forte pour déjouer les plans machiavéliques du Docteur Eggman. On a donc la tâche de créer notre propre avatar jouable, qui sera un personnage capital dans l’aventure Sonic Forces. Personnage essentiel dans la trame scénaristique, car durant la progression dans les différents niveaux du jeu, on incarnera plusieurs fois cet avatar, qui aura le droit à des missions rien que pour lui. Et puis, si on se débrouille bien et que l’on fait de beaux scores, on a la possibilité de débloquer énormément d’accessoires et de tenues. Alors autant faire les choses bien, j’ai tenté de créer un personnage stylé, à vous de juger. L’intérêt d’un avatar ? Il n’y en a peu, je pense que la Sonic Team aurait bien pu faire sans, cela n’apporte pas grand chose au jeu même si cela reste sympa.


Une réalisation parfois inégale

Classic Sonic de retour

Parlons un peu de graphismes, de réalisation tout ça tout ça. J’ai eu la chance de tester deux versions afin de faire un comparatif, la version Xbox One sur Xbox One S, et la version Nintendo Switch. Forcément, je ne suis pas là pour dire que la version Xbox One est plus belle et plus fluide que la version Nintendo Switch, même si c’est le cas, du moins pour la réalisation graphique. Le jeu sur Xbox One S est hyper agréable, c’est très joli, c’est coloré, détaillé, ça en jette à de nombreuses surprises. Aucun ralentissement, aucun lag ou quoi que ce soit, rien à redire. Côté Nintendo Switch, et bien, c’est la même chose, avec forcément des graphismes moindres, mais la possibilité d’y jouer partout, et sur la tablette, ça fait le boulot. J’avais très peur pour la version Switch, mais elle s’en sort plus que bien, j’ai d’ailleurs joué presque en intégralité en mode portable, tellement agréable ! Malheureusement, je n’ai pas eu l’occasion de jouer à la version PS4, mais selon les retours des joueurs, elle est quasi identiquement à la version Xbox One, à vous de choisir ! Pour revenir au jeu, j’ai trouvé que l’aspect des niveaux était parfois inégal, certains sont très beaux, d’autres beaucoup moins. Une direction artistique assez fade parfois, qui m’a beaucoup gêné. Heureusement que certains tableaux arrivent à nous faire changer d’avis, mais ils sont tellement peu nombreux qu’on reste souvent sur notre faim, et notre fin surtout.


Un gameplay dynamique, mais hasardeux

Screen de la version Nintendo Switch

Gros problème des Sonic 3D en général, c’est son gameplay, et malheureusement, Sonic Forces ne déroge pas à la règle. Parfois imprécis, notamment dans les phases 2D du jeu, qui normalement devraient être beaucoup plus simples à gérer qu’en 3D. Parfois brouillon, il m’est arrivé de nombreuses fois à ne plus rien suivre à ce qu’il se passait sur mon écran, trop surchargé, pas assez de temps pour effectuer les actions. Le gameplay est ultra dynamique, trop peut-être dans quelques tableaux, difficile à suivre globalement. J’ai perdu tant de pièces au fil de mon aventure, pas parce que je joue mal (quoi que), mais parce que je ne voyais plus rien au bout d’un moment. Une manière de jouer globalement hasardeuse je dirais, beaucoup trop dans la contemplation, et pas assez dans l’action à mon gout, ce qui peut être parfois très frustrant manette en mains. Dommage Sonic, to be continued.


Conclusion : rapport de mission mitigé

C’est pas mal un B déjà, non ?

Bah ouais, si je devais lui attribuer une note, ce serait un B, parce qu’au fond, malgré tous ses défauts, je me suis quand même bien amusé. Sonic Forces est vendu pour moins de 30€, et il vaut son prix, pas plus. Il est distrayant, bien plus agréable à jouer que certains opus précédents, et ce n’est pas difficile vous me direz, mais ce n’est pas encore ça. Il y a du progrès, mais il va falloir persévérer pour qu’on ait un jour un véritable Sonic 3D comme on les aime, à la Sonic Adventure 2 ou Sonic Generations. Parce que bon, globalement, ce Sonic Forces n’est pas un mauvais jeu comme tout le monde aime tant le dire, bien au contraire. On passe de bons moments, c’est rapide, énergique, beaucoup de choses à faire et à récolter, une rejouabilité conséquente et une durée de vie convenable. Mais ce n’est pas non plus un chef d’oeuvre, un gameplay difficile, trop brouillon, très rageant par moment, beaucoup de défauts à prendre en compte qui pourraient vous déplaire. Néanmoins, j’ai apprécié ce Sonic Forces, aucune déception pour ma part, et pour 30€, vous ne prenez pas beaucoup de risques.

Vous avez craqué pour Sonic Forces ?

Tu veux réagir avec Facebook ?

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :