En ce moment, je teste pleins de jeux pour le blog, sur Nintendo Switch notamment, la console la plus populaire du moment. Et il faut dire que le fait d’avoir le choix d’y jouer sur la télé et/ou en mode portable, ça le fait grave. Et en ce moment, j’ai la chance d’avoir le soutien sans faille de bons nombres d’éditeurs qui me font confiance et me confie leurs jeux pour que je puisse les tester. Et aujourd’hui, je vais vous parler de l’un d’entre-eux, un jeu que j’avais déjà testé sur Wii U il y a quelques années, qui est disponible un peu partout : Unepic crée par Francisco Téllez de Meneses. J’avais déjà terminé le jeu, et le fait d’y rejouer sur Nintendo Switch, c’est encore mieux. Je vous donne de suite mon avis sur le jeu, en avant !


Daniel, le héros a besoin de vous

Plongé dans un monde de jeu de rôle

Pour ne pas trop en dire, je vais essayer d’être assez rapide, dans Unepic, on y incarne Daniel, fan de jeux vidéo, de jeux de rôle et de science-fiction. Daniel était en compagnie de ses amis, jouant à une partie de Donjons & Dragons, autour d’une table quand tout à coup, il a une envie pressante. Une fois arrivé aux toilettes, la lumière s’éteint d’un seul coup, ah, pas évident pour bien viser. Mais, bizarrement, Daniel a l’impression qu’il ne se trouve plus du tout dans la même pièce. Les murs changent, pas le même aspect, mais, qu’est-ce qu’il se passe ? Daniel a été téléporté dans son propre jeu de rôle, à nous de le faire sortir d’ici. Voilà l’intrigue du jeu, qui va sûrement vous donner envie d’en savoir plus. Et honnêtement, je pense que ça va beaucoup vous plaire, surtout si vous voulez absolument savoir si Daniel va s’en sortir ou non. Vous n’avez pas le choix que d’y jouer haha.


On joue comment à Unepic ?

Un excellent hommage aux jeux du genre

Unepic est un jeu de plateforme, au style Metroidvania, avec une combinaison de jeu de rôle. Il va falloir donc parcourir ce nouvel endroit, découvrir de nombreuses salles, faire attention aux pièges, aux ennemis. Résoudre également un tas d’énigmes afin de progresser. Excellent hommage aux meilleurs jeux de la NES du même genre, et c’est d’ailleurs bien inspiré et assumé. Unepic n’est pas le plus simple à prendre en main et à maitriser. Qu’on se le dise de suite, vous allez perdre beaucoup de fois, vous allez surement vous perdre, vous allez être découragé, vous allez mourir et recommencer encore et encore. Unepic est quand même un jeu facilement jouable en mode facile, ça devrait aller. Les choses se corsent rien qu’en normal, ou ce n’est pas une partie de plaisir. Il faut accepter de voir la mort en face de nombreuses fois, c’est la règle du jeu. Mais ne vous inquiétez pas, vous allez avoir un tas de choses pour vous aider.


Il faut être bien équipé pour rester en vie

Votre inventaire et une carte pour vous aider

Voilà à quoi ressemble votre inventaire au tout début du jeu, tout est vide, pleins de cases partout, ce sera à vous de récupérer armes, armures, équipements, potions ou encore ressources et d’organiser tout ça afin d’être prêt à riposter. Comme un RPG classique, vous avez un niveau, qui progressera selon vos actions et vous permettra ensuite d’avoir des points de compétences vous permettant d’être plus fort et de gagner en force, en PV ou en défense par exemple. Alors soyez attentif, ne prenez pas l’inventaire à la légère, il vous sera fortement utile. Et puis, si cela ne vous suffit pas, vous avez également la carte, qui comme pour les Metroid qu’il s’inspire, se met à jour automatiquement selon votre progression. Alors, avec tout ça, je pense que vous allez vous en sortir.


Conclusion : un hack’n slash old-school savoureux

Vous allez adorer souffrir

Je vous le recommande à 100% malgré qu’il ne soit pas si facile qu’il en à l’air. Et puis, y jouer en mode portable, c’est plutôt pas mal, surtout dans un jeu pareil, adapté je pense, à de courtes sessions. Mais en même temps, il se peut également que vous n’arriviez pas à le lâcher, ce qui a été mon cas quand j’y avais joué sur Wii U à l’époque. J’étais tellement à fond dedans que je ne voyais pas le temps passé. Unepic est difficile, mais passionnant. Il est également disponible à un prix très attractif et sur de nombreuses plateformes. Ce serait vraiment dommage de ne pas vous lancer dans cette quête absolument (un)épique. Allez les gars, un peu de courage, faites-moi confiance.

Alors ce Unepic, vous y avez joué ?

Tu veux réagir avec Facebook ?

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :