Mieux que l'année dernière, mais pas encore ça

Et c’est parti, l’E3 2018 commence par Electronic Arts, qui a lancé les préliminaires avec son EA Play, conférence qui s’est tenue hier, samedi 9 juin à Los Angeles. Première conférence d’une longue série jusqu’à mardi 12 juin, ouverture des portes du salon du jeu vidéo le plus colossal du monde. Hier, je n’ai pas pu voir le show en direct, j’ai préféré profiter d’une soirée en famille. Néanmoins, j’ai quand même pris le temps de rattrapé mes devoirs en le regardant en replay, et j’ai pas mal de choses à dire concernant Electronic Arts cette année.


Battlefield V se la joue Fortnite

 

Pour bien commencer, Electronic Arts a envoyé du lourd avec son Battlefield V, prochain épisode de la saga qui aura, comme nouveauté un certain mode « battle royale ». Quoi ? Comment ça EA aimerait un succès similaire à Fortnite ? Bien évidemment, même si, il faut pas se leurrer, c’est pas gagné d’avance. Fortnite est un jeu gratuit avec des achats intégrés, Battlefield V sera payant, et même avec un mode de jeu similaire, ça ne fait pas tout. Mais Electronic Arts sait que c’est la mode en ce moment et joue la carte de la facilité, mais comme tout le monde le sait, les modes passent et partent aussi vite qu’elles sont arrivées.


De jolies nouveautés en vue

 

En plus des FIFA et autres jeux de sport qui ne m’intéresse absolument pas, il y a eu quand même de jolies choses lors de ce EA Play. Notamment du côté des créations « EA Originals » avec un tout nouveau jeu qui se nomme « Sea of Solitude », prévu pour 2019, qui raconte la dépression d’une jeune fille dans une ville engloutie. Et j’avoue que l’ambiance et la direction artistique du jeu m’a bien plu. Ce sera un immense plaisir de le faire. Mais ce n’est pas tout, un autre titre a fait son apparition, une suite même, d’un jeu que j’avais adoré lors de sa sortie : Unravel Two.

 

 

Ah mais qu’est-ce que je suis ravi de retrouver Yarny dans une nouvelle aventure, j’étais sous le charme du premier épisode, je ne m’attendais pas du tout à voir débarquer un jour une suite. Et Yarny ne sera pas seul dans ce Unravel Two, il sera accompagné d’un autre compagnon de laine, tout bleu, qui annonce de la coopération et de l’esprit d’équipe. Ça va être trop bien les gars ! En revanche, ou est passé la Nintendo Switch dans tout ça ? Vous voulez le vendre oui ou non votre jeu ?


 Command & Conquer arrive sur mobile

 

Annonce sympathique lors de la soirée, Command & Conquer Rivals, une nouvelle déclinaison du jeu arrive, sur mobile. Bon, voilà, le message est passé. Je ne suis pas du tout la cible de ce genre de jeux, mais je sais que certains d’entre-vous apprécient. Alors je suis content pour vous. Mais, on aurait pu quand même avoir un opus sur consoles, ou encore sur PC. Mais non, ce sera votre smartphone et rien d’autre. C’est déjà ça…


Anthem, Star Wars et compagnie

 

Je vais sans doute être très direct, mais en regardant le trailer d’Anthem, j’avais l’impression d’avoir déjà vu ça 100 fois. Ça ne me touche absolument pas. Aucune surprise, rien d’extraordinaire, un trailer hollywoodien comme on nous en sort dans n’importe quel jeu du même style. Mouais, non merci Electronic Arts. Il sortira le 22 février 2019, jour de l’anniversaire de mon petit frère mais aussi jour de sortie d’un autre jeu aussi attendu : Days Gone, exclusivité PS4.

Sinon, nous avions eu le droit également à un autre jeu Star Wars, si jamais les films à gogo et le merchandising autour de la saga depuis quelques années ne vous ont pas encore assez dégoutté. Jedi Fallen Order, un nouveau jeu Star Wars, développé cette fois par l’équipe de Titanfall 2, Respawn, qui se déroulera après La Revanche des Sith.

 


Conclusion : mon avis sur cette conférence

Mieux que l’année dernière, mais pas encore ça

Comme chaque année, je ne suis pas hypé par ce que propose Electronic Arts, j’veux dire, je sais que la plupart de leurs titres ne me sont pas dédié. Orienté jeux de sport, jeux de tirs, FPS et compagnie, forcément, si vous n’aimez pas ça, ça risque d’être difficile d’accrocher à la conférence. Heureusement qu’Electronic Arts dispose d’un programme EA Originals, avec de belles créations originales (c’est le cas de le dire) qui elles, ont piqué ma curiosité. Notamment Sea of Solitude, impatient de le découvrir. Assez déçu de ne pas avoir Unravel Two sur Nintendo Switch, avec le premier en bundle, pourquoi pas dans une belle édition limitée, dommage. Sinon, pour le reste, pas emballé plus que ça par ce que nous a proposé Electronic Arts. C’était très générique, sans surprise, sans saveur. Je ne parle même pas du Star Wars et de Anthem, qui ne m’intéresse absolument pas. Cet EA Play 2018 était meilleur que celui de l’année dernière, mais voilà, ça manque quand même de beaucoup de choses. Wait and see, nous verrons bien ce qu’ils nous réserverons l’année prochaine.

Et vous, vous avez aimé cet EA Play 2018 ?

Tu veux réagir avec Facebook ?

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :