Et oui, il est encore là !

La série Super Smash Bros, quelle saga n’est-ce pas ? Elle a toujours eu une grande importance dans mon quotidien de gamer, elle fait partie de mes préférées. Ça a commencé sur Nintendo 64, puis sur GameCube, ensuite sur Wii, Wii U et Nintendo 3DS, et cette fois-ci, c’est sur Nintendo Switch qu’elle débarque. Super Smash Bros. Ultimate, c’est le nom de l’opus « ultime » de la saga, rien que ça. Ça a de la gueule hein ? Mais est-ce réellement le cas ? Parce que c’est bien beau d’annoncer des choses, mais est-ce que concrètement, cet opus « ultimate » est le plus complet de tous ? J’ai pris mon temps, après une quarantaine d’heures de jeu, je pense avoir un avis clair et précis sur la question, voici mon test de Super Smash Bros. Ultimate !


Plus de 70 personnages, ah ouais

Et ce n’est pas fini, d’autres vont arriver en DLC

Et voici tous les personnages que vous pourrez incarner dans Super Smash Bros. Ultimate, il faudra bien évidemment les débloquer avant, sinon ce serait trop facile. « Ils sont tous là« , tous les personnages depuis le premier opus sont présents, et il y a même quelques nouveaux. Félinferno, Pokémon catcheur venant de Pokémon Soleil/Lune, la célèbre Marie d’Animal Crossing, le très demandé Ridley, rival de Samus Aran (Metroid), les Inklings de Splatoon, King K. Rool de Donkey Kong Country, ainsi que Simon et Richter Belmont, les chasseurs de vampires les plus charismatiques de l’univers Castlevania. Ouais, vous ne pourrez pas dire qu’il n’y a pas de choix, parce c’est quand même plus de 70 personnages utilisables, incroyable. Et ce n’est pas fini les amis, il va y avoir des DLC apportant encore plus de contenu, et notamment d’autres personnages. À ce jour, nous savons que la plante Piranha sera distribuée gratuitement en février 2019, et que Joker, le héros de Persona 5 fera aussi son apparition. On est pas à l’abri d’autres surprises, à suivre…


Plus de 100 stages à (re)découvrir

Il y en avoir pour tous les goûts

Toujours plus, encore et encore, le nombre de stages présents dans Super Smash Bros. Ultimate est hallucinant : plus de 100 stages disponibles. Et pareil, il va y en avoir encore plus, avec l’ajout de contenu via des DLC payants. Encore une fois, chapeau aux développeurs, quand tu vois tout ce contenu monumental dans une toute petite cartouche, c’est du génie. Un nombre de stages vertigineux, que l’on va prendre plaisir à découvrir petit à petit. Et à redécouvrir, car les développeurs ont aussi pris la peine de remettre au goût du jour, en HD s’il vous plait, ceux des épisodes Nintendo 64, GameCube et Nintendo 3DS, très appréciable, vraiment. Si vous faites partie des personnes qu’on fait tous les opus, vous allez ressentir un tel feeling de nostalgie vous envahir, c’est indescriptible. « Ah ouais ce niveau j’aimais trop… », « Oh ! J’avais oublié celui-là… », c’est à peu près ce genre de phrases que vous allez sortir tout au long de votre découverte de stages. Plus de 100 niveaux, vous allez en passer du temps dessus, c’est certain, tant mieux !

Ouais, Link est mon main depuis toujours

De l’évolution dans le gameplay

C’EST LA BAGARRE !

Etant un habitué à la saga Super Smash Bros., ce qui m’a choqué, c’est l’évolution dans le gameplay de celle-ci. Super Smash Bros. Ultimate incarne le meilleur de tous les opus en un seul et même jeu, il propose un gameplay bien plus nerveux, bien plus précis et surtout bien plus exigeant qui va plaire aux nombreux joueurs les plus tactiques. Mais heureusement, les joueurs plus casuals seront quand même ravis du résultat. Un jeu fluide comme jamais, rapide, tactique, bourrin, fun et captivant, Super Smash Bros. Ultimate est hyper agréable à jouer, seul ou à plusieurs, entre amis, sur le canapé, la base de chez base. Les fans de la saga ne vont pas être dépaysés par les changements apportés par cet opus, mais vont constater de suite qu’il y a eu du changement dans la manière de jouer. Et c’est encore plus savoureux comme ça.


De nombreux modes de jeu vous attendent

Ce mode aventure de l’amour ♥

Avant de me plonger dans le « mode aventure« , celui qui m’a le plus conquis dans Super Smash Bros. Ultimate, parlons un peu des autres. Dans cet opus, vous n’allez clairement pas vous ennuyer, entre le « mode classique« , le « mode online« , le « mode Smash en Masse« , le « mode multijoueur » et j’en passe, vous allez être gâté. Que vous soyez joueur solo ou à plusieurs, Super Smash Bros. Ultimate a de quoi vous occuper pendant un long moment. Dommage qu’il n’y ai pas le retour des modes « Target Test » et « Home-run« , peut-être via une mise à jour, qui sait ? Mais si comme moi, vous avez passé plus de temps à jouer seul qu’entre amis, il y a surtout un mode qui va retenir toute votre attention, le « mode aventure » intitulé « La Lueur du Monde« .

Ouh lala, Mario et ses potes ne sont pas contents

C‘était la chose que je voulais tester en premier dans Super Smash Bros. Ultimate, le mode aventure. L’histoire de ce mode aventure tient dans sa cinématique d’introduction, partagée dans le dernier Nintendo Direct. Kilaire, entité de lumière, détruit toute trace de vie, en ne laissant errer que les esprits de chacun des héros qu’il a capturé. Heureusement pour nous, il y a quand même eu un survivant dans cette chasse à la vie, Kirby, qui par chance, à réussi à s’enfuir et à esquiver les nombreux rayons de lumière de Kilaire, atterrissant dans un monde couvert par la brume. Et c’est comme ceci que l’on va commencer cette longue quête, dans l’espoir de sauver tous nos amis et également le monde. Mais comment le sauver me demandez-vous ? Sur une grande carte, vous allez devoir parcourir de nombreux chemins et affronter des doublures maléfiques du casting de Super Smash Bros. Ultimate afin de pouvoir les libérer. Mais aussi, il faudra également affronter des « esprits« , avec des règles imposées. Par exemple, il se peut que vous affrontiez un esprit de « Goomba« , qui a pris possession du corps d’Olimar, le rendant aussi minuscule que lui. Une fois chose faite, vous allez récupérer cet esprit, permettant d’augmenter vos stats, il faudra tenter de tous les avoir, cela ne va pas se faire en un jour.

J’ai capturé l’esprit de Shantae, et récolter de nombreux objets

Plus de 1.100 esprits à récolter dans Smash Bros Ultimate, ouais rien que ça haha. Bonne chance à tous ceux qui voudront le terminer à 100%, parce qu’en plus de ça, il y a aussi des défis à réaliser. En effet, comme dans les opus précédents, vous allez avoir la possibilité de compléter de nombreux défis dans la plupart des modes présents du jeu, afin de gagner des récompenses supplémentaires. Autant vous dire que le contenu du jeu est colossal, et il y a encore teeeeellement de choses que je n’ai pas encore parlé… Que ce soit l’OST, qui comporte plus de 900 morceaux pour 28h de musique, avec à l’intérieur les meilleurs musiques de l’univers Nintendo, des réarrangements d’anciennes pistes d’opus précédents, des musiques venant des jeux Konami, Bandai Namco ou encore Capcom, une méga compilation à écouter sans modération.


Conclusion : il en a dans le froc le Smash Bros

Le meilleur ? Oh que oui !

En effet, ils n’ont pas exagérés, Super Smash Bros. Ultimate est clairement le meilleur opus de la saga Smash Bros. Le plus complet, le plus addictif, le plus immersif, le plus gigantesque en terme de contenu, il est incroyable. Du fan-service à gogo, le meilleur endroit pour smasher comme jamais. Un casting des plus complets, une OST gigantesque, des stages en veux-tu en voilà, des modes de jeu à la pelle, une véritable encyclopédie du jeu vidéo. Beaucoup d’entre-nous pensaient qu’il s’agissait d’une « version deluxe » de l’opus précédent, on en est carrément loin. Super Smash Bros. Ultimate fait partie des meilleurs jeux de la Nintendo Switch, on en reparlera encore longtemps de celui-là. Je ne peux que vous le recommander les amis, dans ce test, je n’ai qu’effleurer une partie de ce qu’il y a à l’intérieur de ce bijou. Absolument divin ce Super Smash Bros. Ultimate, vraiment.

Vous avez craqué vous aussi ?

Tu veux réagir avec Facebook ?

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :