J'ai bien aimé ce Team Sonic Racing

Nan mais Sonic fait beaucoup parler de lui en ce moment dit donc, entre son look raté dans le film et aujourd’hui via Team Sonic Racing, il est par-tout ! Notre hérisson bleu préféré revient dans un troisième jeu de bagnoles appelé Team Sonic Racing, développé par Sumo Digital, dont j’ai eu la chance de tester au calme, à la maison grâce au professionnalisme et au soutien de Koch Media France, merci infiniment les amis. Le jeu est disponible depuis le 21 mai dernier sur PC, PS4, Xbox One et Nintendo Switch, et c’est sur cette dernière que j’avais l’envie d’y jouer. J’avais adoré l’opus précédent, Sonic & All Stars Racing Transformed, est-ce que Team Sonic Racing est aussi bon que son prédécesseur ? Est-ce un bon jeu de course ? J’vous donne mon avis maintenant les copains, installez-vous confortablement, attachez votre ceinture de sécurité, 3… 2… 1… c’est parti !


Team Sonic, en avant les histoires

Un mode histoire plutôt sympa à parcourir

On commence ce test par le mode histoire de Team Sonic Racing. Bon, ne t’attends pas à un scénario de fou furieux, tu l’auras compris, il n’y aura rien de tout ça ici. Le mode aventure est surtout un prétexte pour t’expliquer les bases du gameplay, tout en te proposant de résoudre des tâches. Chaque niveau te propose des conditions à remplir, comme « récolter 100 rings » ou encore « terminer à la première place » etc. Le but étant de terminer tous les stages avec le maximum de points, afin de les transformer en étoiles, qui te permet de déverrouiller des passages sur la carte. Globalement, rien de bien compliqué dans ce mode histoire, ça te prépare surtout au mode multi et au mode online, mais j’ai quand même passé un très bon moment dessus. Surtout qu’il y a quelques trucs à débloquer au fur et à mesure de ce mode, comme par exemple des personnages jouables.

Oh mais quels seront les personnages débloquables ?

Bon, pour ceux n’ayant vu aucune vidéo du jeu, je vous laisse la surprise. 4 équipes de trois au total, 9 personnages à débloquer dans Team Sonic Racing, ça fait sacrément light comparé au casting de fou dans Sonic & All Stars Racing Transformed avec ses 22 persos. Mais c’est comme ça ma pauvre Lucette, on fait avec les moyens du bord. Chaque personnage aura son véhicule, que tu pourras customiser à ta guise dans le « garage » avec certains items que tu débloqueras en échange de points. Tu veux changer les pneus ? Tu peux. Tu veux changer la couleur ? Tu peux aussi. Tu verras, le garage te proposes beaucoup de transformations, qui auront un impact sur les stats du véhicule. Plus d’accélération, moins de défense, à toi de bien doser tout ça.

You’ve got to pimp my riiiiide

Allons-y, let’s go, c’est parti les amis

J’adore ce niveau ♥

Bon, il est peut-être temps de rouler hein ? C’est un peu le but d’un jeu de course quand même. Team Sonic Racing te propose un gameplay bien différent que le précédent épisode. Bye bye les transformations, bonjour le gameplay plus axé sur le sol, avec une gestion concernant les dérapages. Dans cet opus, tu as plusieurs possibilités de gameplay, soit tu joues en solo ou soit en équipe de trois. En solo, rien d’original, des règles classiques, chacun pour sa peau, chacun ses objets, tu balances sur la tronche des adversaires, et tu arrives premier, merci au revoir. En équipe de trois, ça commence à apporter un peu de trucs sympatoches. 12 personnages répartis en quatre groupes de trois joueurs, le score final est calculé selon la place où termine chaque personnage.

Je préfère y jouer en équipe

Du coup, il va falloir aider tes potes, en leur donnant par exemple des objets, transférables durant la course, afin qu’ils puissent grimper le plus haut possible dans le classement. Mais aussi, si tu es derrière un personnage de ton équipe, il faudra suivre la ligne jaune laissée derrière ton coéquipier, permettant de remplir votre jauge de « rétroturbo« , qui permet d’activer une vitesse folle et une invincibilité totale pendant un instant. Grosse sensations de vitesse garantie ! Et heureusement d’ailleurs qu’il y a ce système, parce que comme vous pourrez le voir dans la vidéo ci-dessous, parfois ça manque un chouilla de rythme quand même.


Et ce n’est pas fini…

Ça se joue très facilement et maîtrisé rapidement

En plus d’un mode solo qui va t’occuper quelques heures quand même, notamment si tu recherches le 100% partout, crois moi tu auras de quoi faire, tu as aussi la possibilité d’y jouer en ligne. J’ai testé quelques courses, déjà pour voir si l’online de la version Nintendo Switch tenait le coup, et je n’ai eu aucun soucis, ça fonctionnait niquel. Et puis en multi, écran scindé, et c’est parti mon kiki. Globalement, je trouve Team Sonic Racing bien sympa à jouer, la version Nintendo Switch, que ce soit en mode TV ou en mode portable est très agréable, pas de ralentissements ni de soucis techniques au rendez-vous. Le jeu est beau, très soigné, avec de jolis niveaux rappelant nos bons moments de l’époque Mega Drive. D’ailleurs, certaines musiques vous rappelleront quelques bons souvenirs, ça fait du bien aux oreilles, tu me remercieras.


Conclusion : moins bien que le précédent mais très sympa quand même

Sans aucune prétention, TSR m’a convaincu

Il est temps de faire un p’tit bilan de ce Team Sonic Racing si tu le veux bien. Dans Team Sonic Racing tu as un mode solo qui t’apprends comment jouer, avec quelques défis à réaliser. Une pseudo histoire qui sert de prétexte, dont on se fout royalement. Tu as aussi un mode online qui fonctionne impec’ sur Nintendo Switch. Tu as un mode multijoueur local aussi, avec écran scindé pour jouer avec tes potes sur le canapé. Un mode garage, qui te permet de faire un peu de tuning sur tes véhicules avec des items de personnalisation pour tes voitures, et aussi des personnages jouables à débloquer. Pour un jeu vendu à une trentaine d’euros, ça va il y a quand même du contenu je trouve. En revanche, côté gameplay, si tu cherchais une bonne dose de vitesse à la Mario Kart 8 Deluxe, tu peux oublier. C’est assez lent, mais c’est un rythme à prendre. Ça ne m’a pas plus gêné que ça, ce qui m’a frappé en revanche, c’est les niveaux, pas assez nombreux non plus. On fait vite le tour, ça peut devenir redondant à force. Mais, le système d’équipe de trois est très sympa je trouve, c’est cette nouveauté qui m’a le plus convaincu dans ce Team Sonic Racing. Un jeu de course moins ambitieux que le précédent mais qui a son p’tit charme quand même, j’ai bien kiffé et j’y retournerai surement avec les potos lors de quelque soirées gaming à la maison. Merci Koch Media France pour l’envoi du jeu et merci Sumo Digital !

Alors, ton avis sur ce Team Sonic Racing ?

Tu veux réagir avec Facebook ?

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :