C'est clairement pas la joie cette année

Cela fait plusieurs années qu’Ubisoft défonce tout sur son passage lors de l’E3, du coup j’étais très très impatient de voir ce qu’ils allaient nous proposer pour cette édition 2019, qui pour l’instant je trouve, n’est pas géniale géniale. 22h, j’suis dans mon canapé, tout va bien, petit plaid sur les épaules, téléphone dans les mains, prêt à réagir sur Twitter. Je suis excité, vite vite que ça commence, j’ai pas vraiment d’attentes en particulier, mis à part le retour de Rayman, de Sam Fisher ou dans mes rêves les plus fous, celui de la licence Red Steel. Mais je sais que ça n’arrivera surement pas, alors restons ancré dans la réalité, et voyons ce que nous a mijoté Ubisoft cette année. 22h30, la conférence se termine, et c’est clairement la douche froide. Genre c’est la douche avec des gros glaçons même tellement que c’était horrible à regarder. Une catastrophe. Pourquoi je pense ça ? Découvrez-le juste en dessous.


Récapitulatif rapide de la conférence Ubisoft

Watch Dogs Legion est bien réel

Pour ouvrir les hostilités, Ubisoft nous propose quelques minutes de musique, avec Assassin’s Creed Symphony, qui sera bientôt à Paris puis dans le monde entier. Ensuite, Watch Dogs Legion, le jeu avait leaké il y a quelques jours, donc c’est sans surprises que nous le découvrons. Enfin du gameplay dans cet E3 2019 ! Ouais, c’est ce que je me suis dit, ça manque clairement de gameplay cette année. Et bien t’inquiète, avec Watch Dogs 3, tu vas en bouffer. On en a eu pour 15 minutes, qu’est-ce que c’était loooooong. Surtout lorsque le jeu ne t’intéresse pas, c’est in-ter-mi-nable. Le jeu sortira le 6 mars 2020. Rainbow Six Siege a enfin eu droit à une date de sortie pour extension « Operation Phantom Sight« , Ghost Recon Breakpoint était aussi présent, avec la présence de Jon Bernthal et de son chien sur scène. La licence Adventure Time s’invite dans Brawlhalla, on y a vu Rainbow Six Quarantine, nouveau mode de jeu pour Rainbow Six, For Honor a eu aussi une nouvelle mise à jour avec les « Ombres de l’Hitokiri« . Sam Fisher est de retour (aaaaaaah) dans un jeu mobile (aaaaah…) une nouvelle licence, Just Dance 2020 fête ses dix ans de dance, et ouais déjà. Une nouvelle licence, Roller Champions, un Rocket League like avec des rollers. Ubisoft lance son abonnement, Uplay+ (14,99€/mois) et Gods & Monsters, un Zelda BOTW like est annoncé !


Un E3 de transition pour Ubisoft ?

 

Du moins c’est mon ressenti, ça sent la fin de génération de consoles et du coup, on ne se fait pas trop chier pour annoncer des trucs cette année, on fait quelques mises à jour des jeux existants et c’est bien. Je crois que c’est la première fois que je ne retiens strictement rien dans une conférence à l’E3. Ubisoft avait largement le champ libre pour s’imposer, nous en montrer davantage, nous faire rêver, mais nan, ils ont fait tout le contraire. Je me suis totalement ennuyé, et je pense ne pas être le seul. Seul point positif de cette conférence, c’est le fait qu’Ubisoft a montré du gameplay, mais c’est tout, rien ne m’a interpellé. C’est méga triste, la vérité. Mais bon, l’E3 2019 n’est pas encore terminé, Square Enix a fait du bruit cette nuit, et Nintendo va, j’espère, nous faire kiffer ! Quand à Ubisoft, on se donne rendez-vous l’année prochaine, avec un meilleur show hein ?

Tu as aimé cette conférence ou pas ?

Tu veux réagir avec Facebook ?

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :