Mon jeu du moment

Cela fait maintenant plus d’une semaine que je joue à Pokémon Épée & Bouclier (surtout la version Bouclier), et après une trentaine d’heures, j’ai terminé l’aventure ! Une toute nouvelle aventure Pokémon que j’attendais avec impatience, étant un amoureux de nos petites créatures depuis l’ère Game Boy, je ne pouvais pas passer à côté. J’ai eu la chance de recevoir les deux versions, une pour moi et une pour le copain, cela permet de voir l’ensemble du contenu des deux versions. Et du coup, la question que je tout le monde se pose, est-ce que cette huitième génération sur Nintendo Switch est le renouveau tant attendu de la saga ? Est-ce que Game Freaks a tenu toutes ses promesses ? Qu’ai-je pensé de Pokémon Épée & Bouclier tout compte fait ? Et bien voici mon test, bonne lecture !


Galar, nouvelle région, nouveau périple

J’ai choisi Ouistempo comme starter

Qui dit nouvelle aventure Pokémon dit nouvelle région ! Et cette fois, Pokémon Épée & Bouclier nous propose de découvrir la région de Galar, inspirée de la Grande-Bretagne, so british my friend ! On y retrouve tout le charme de la Grande-Bretagne avec des campagnes verdoyantes, ses grandes métropoles touristiques, ses châteaux ou encore ses belles forets. Tu verras, tu vas être sous le charme de cette nouvelle région, personnellement, ce fut mon cas. Dans Pokémon Épée & Bouclier, comme dans n’importe quel Pokémon principal, on y incarne un personnage, homme ou femme, c’est toi qui décide, prêt à réaliser son rêve, devenir Maître Pokémon ! Oui bon, le scénario d’un Pokémon n’a jamais été très soutenu, néanmoins, Pokémon Épée & Bouclier réserve quelques moments scénaristiques sympas. On y retrouve quelques lieux bien connus de la Grande-Bretagne, avec ses légendes, ses coutumes, retranscrites avec la magie Pokémon. Notre personnage vit chez sa mère, il a comme voisin Nabil, qui sera ton rival durant le jeu, mais aussi ton meilleur ami. Et c’est une fois prêts que nos apprentis dresseurs se lancent dans cette aventure humaine, aux multiples rebondissements.

Que l’aventure commence

Une direction artistique magnifique au détriment de la technique

La Nintendo Switch peut mieux faire

Globalement, parcourir les lieux de Pokémon Épée & Bouclier c’est vraiment très plaisant. On sent qu’il y a eu un bel effort de la part de Game Freaks pour nous apporter une qualité indéniable dans la direction artistique des jeux. C’est très joli, coloré, rafraîchissant, ça donne vraiment envie de s’y balader et de faire du tourisme, Galar est un très bel endroit. J’ai vraiment eu un coup de cœur sur certaines villes de Galar, je te laisse les découvrir par toi-même, tu penseras à moi quand tu verras des champignons un peu partout haha. Pokémon Épée & Bouclier à le mérite d’être séduisant, que ce soit l’architecture, l’ambiance visuelle et sonore, les personnages aussi, notamment les dresseurs d’arènes avec de belles personnalités. En revanche, côté technique, bah ça pique au cul quand même, faut pas se leurrer. Que ce soit en mode télé ou en mode portable (surtout en mode portable), l’aliasing est ultra présent, du clipping aussi, et je ne parle même pas de certaines textures baveuses et grossières, dignes des jeux 3D PS1.

Il va faire tout noir…

C‘est bien dommage, parce que lorsqu’on compare Pokémon Épée & Bouclier avec d’autres jeux Nintendo Switch, on sait que la console peut largement faire mieux. Heureusement que la DA sauve globalement le tout, et qu’on s’habitue rapidement à ces soucis techniques (j’allais oublier le lag de malade quand on est connectés à internet…). Game Freaks a sans doute fait son maximum dans un court laps de temps, un petit report afin de peaufiner tout ça aurait été plus judicieux, mais c’est loiiiiiin d’être catastrophique non plus hein, je te rassure. Ah ! Aussi, j’espère que dans la prochaine aventure les personnages et les Pokémon se déplaceront plus naturellement, parce que bon, marcher et se retourner en mode robot, ça va bien cinq minutes haha.


Une huitième génération un peu décevante

Ce ne sera pas ma génération favorite

Gros point noir de Pokémon Épée & Bouclier c’est sans doute la variété des Pokémon de la huitième génération. Et ça, c’est clairement subjectif hein, de toute façon je ne suis jamais objectif alors bon. J’avoue avoir eu beaucoup de mal avec le design des Pokémon de cette génération. Que ce soit les évolutions des starters, comme les autres Pokémon du Pokédex de Galar. Difficile d’en retenir beaucoup tellement que je n’ai pas tant kiffé que ça le casting. Sauf Moumouton, la base toi-même tu sais, ou encore Voltoutou, je n’ai pas eu de coup de cœur quoi. En revanche, les légendaires sont cools, et heureusement que certains Pokémon de la première génération soient de retours dans une forme Galar, notamment le Ponyta exclusif à la version Bouclier, oh my god que je l’adore


Quelques bonnes idées par-ci par-là

Le Poké Camping, très chouette comme nouveauté

Bon, si tu le veux bien, passons à quelques nouveautés bien sympatoches, que j’ai bien kiffé dans Pokémon Épée & Bouclier. À Galar, tu auras la chance de connaitre les joies du camping, et oui, avec le Poké Camping, tu pourras vous pourrez installer un campement maison, afin de jouer avec les Pokémon de ton équipe, leur préparer un succulent repas grâce aux baies et aux ingrédients que tu auras trouver sur ton chemin, afin de faire gagner de l’EXP plus rapidement et créer des liens d’amitiés, oh lala c’est super. La vérité, je pensais que je n’allais pas l’utiliser tant que ça, mais pour je n’sais quelle raison, le Poké Camping et moi, c’est devenu une histoire d’amour. Tu peux utiliser des jouets afin d’amuser tes Pokémon, tu peux les regarder interagir ensemble, prendre quelques screens, zoomer et voir leur comportement. Mais surtout, surtout, tu vas mettre ta toque de cuisinier, et préparer de nombreux curry !

Le Curry, la nouvelle mode culinaire

C‘est parti, on sort la marmite, on allume le feu, on fait en sorte que les flammes restent, une fois chose faite, on y insère quelques baies, et pourquoi pas quelques légumes. On mélange, on mélange, on mélange, on y ajoute un pincée d’amour, et hop, le curry est prêt ! Tu vas avoir l’occasion de remplir ton carnet de recettes de curry, plus tu en découvrira, mieux ce sera ! J’ai bien aimé ce petit mode, ça permet d’augmenter facilement et rapidement l’expérience des Pokémon d’une manière ludique et rigolote. Une très bonne nouveauté ce Poké Camping. Mais, THE nouveauté qui est également une très bonne idée, c’est bien évidemment le mode Dynamax ! Durant les combats d’arènes ou lors des affrontements online, tu auras la possibilité d’utiliser le mode Dynamax, qui permet à ton Pokémon de devenir géant, d’être plus fort et résistant (pendant 3 tours). Malgré le fait que j’ai trouvé cette fonction sous-exploitée, dynamaxer ses Pokémon reste quand même cool !


Une véritable sensation d’exploration

C’est parti pour la chasse aux Pokémon

Qu’on se le dise, Pokémon Épée & Bouclier est comme les précédents, un jeu linéaire. On parcoure Galar d’arène en arène, d’un point A à un point B, voilà merci au revoir. Sauf que, ce n’est pas tout à fait pareil quand même. Pokémon Épée & Bouclier va te faire gambader un peu plus que les opus précédents, avec un pseudo open-world. Bienvenue dans Les Terres Sauvages ! Comment ça c’est quoi ? Bon, je t’explique. Les Terres Sauvages est une très vaste zone naturelle qui relie les villes de Galar entre-elles. Endroit parfait pour chasser du Pokémon ou pour installer sa tente via le Poké Camping. On y retrouve une variété de Pokémon bien plus important que dans les autres régions de Galar, mais aussi des Pokémon plus rares ! On y croisera pas toujours les mêmes aux mêmes endroits, cela change selon la météo et l’heure de la journée. Et c’est juste génial de parcourir Les Terres Sauvages pour compléter le Pokédex. Globalement, Pokémon Épée & Bouclier est beaucoup moins linéaire que ses prédécesseurs dans l’exploration, les zones sont plus larges, plus aérées, et cette caméra dos à notre personnage rend cette perspective encore plus forte. J’ai adoré ça ! Et j’espère que ça restera comme ça dans les suivants ! Capturer les Pokémon est encore plus addictif qu’avant.


Conclusion : un second souffle qui fait du bien

Tellement addictive cette aventure Pokémon

Malgré les nombreuses critiques et les avis mitigés avant sa sortie, et bien oui, il faut le dire, Pokémon Épée & Bouclier est très très sympa ! Est-ce un renouveau pour la saga ? Peut-être pas. En tout cas, une chose est sûre, c’est que les nouveautés apportées sont pour la plupart, d’excellents ajouts qui font du bien à la licence ! Qu’ai-je pensé de ce Pokémon Épée & Bouclier ? Perso, j’ai adoré y jouer, je suis encore dessus à l’heure ou j’écris ces lignes, il est tellement captivant que ça me donne envie de capturer tous les Pokémon, de le finir à 100%. Il n’est pas exempt de défauts, notamment et surtout dans sa technique hasardeuse. Mais cela reste un excellent Pokémon quand même, qui arrivera à séduire à coup sûr les plus grands fans de la saga comme les nouveaux ! Je te le recommande vivement.

Tu as pris quelle version alors ? Épée ou Bouclier ?

Tu veux réagir avec Facebook ?

3 thoughts on “[TEST] Pokémon Épée & Bouclier, un renouveau pour la licence ?

  1. Pour ma part, je joue sur la version épée, et j’avais choisi Flambino. Je n’ai pas trouvé la technique aussi horrible que ça, mais je n’ai sans doute pas l’œil aussi aiguisé que toi. (Et je reconnais que ça reste décevant par rapport à ce dont on pourrait rêver). Pour ma part, j’ai de l’affection pour certains pokémon de la 8G. Certaines que tu cites, certes, mais aussi Corvaillus que je trouve terriblement classieux et british. Bref, ce jeu est pour moi un vrai coup de cœur, et je te remercie d’avoir rédigé (une fois encore) un avis aussi complet et pertinent !

  2. Mon avis: Jeu très sympa, pour moi je le met dans mon top 3 des générations pokemons favori. Il y cependant de gros défauts, le rival saoulant au possible et l’histoire a une drôle de tournure (Affrontez les « méchants » car son frère est en retard au restaurant …).
    Je trouve cet génération plutôt réussis, a mes yeux seul les légendaires aurait mérité plus de travail, je trouve celui de bouclier beaucoup plus rechercher que celui de la version épée qui pour moi est un copier coller de SIF de Dark Soul.
    Pour ce qui est de la technique cela ce ressent surtout dans les Terres Sauvages ou ils auraient put faire beaucoup plus d’effort, mais bon on parle ici de Game freak fallait pas s’attendre a une révolution technologique.

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :