Très amusant ce spin-off

Mieux vaut tard que jamais comme on dit si bien n’est-ce pas ? Ce dicton résume parfaitement l’arrivée de Zombie Army Trilogy sur Nintendo Switch. Disponible sur PC, PS4 et Xbox One depuis 2015, et bien oui, 5 ans plus tard, Rebellion décide de faire un p’tit portage de son jeu dérivé de la série Sniper Elite sur Nintendo Switch, bah oui pourquoi elle n’y aurait pas le droit ? J’ai donc eu l’opportunité, grâce à Just for Games, de tester cette version Nintendo Switch de Zombie Army Trilogy, afin de donner mon avis ici, toi-même tu sais. Je n’avais jamais joué ni à un Sniper Elite, ni à cette saga de spin-off, donc du coup j’étais très curieux de voir si j’allais accrocher ou non, comment ça allait tourner sur la p’tite Nintendo Switch tout ça tout ça. Plus de suspense, je vois que tu n’en peux plus d’attendre, voici donc mon test de la version Nintendo Switch de Zombie Army Trilogy !


Une histoire de nazis zombies ?

L’histoire n’est pas mémorable hein

Bon bon bon, par où commencer ? J’ai pour habitude de commencer mes tests en décrivant brièvement l’histoire ou bien l’intrigue du jeu, et bien dans Zombie Army Trilogy, faut pas s’attendre à un scénario de ouf hein.Pour faire simple, Adolf Hitler est un peu dans le pétrin, il est sur le point de perdre la Seconde Guerre Mondiale, et décide donc de lancer sa dernière carte, le plan Z. Mais qu’est-ce que le plan Z me demande-tu ? Très bonne question. Il s’agit de transformer tout ses soldats nazis en zombies, oui oui, c’est aussi simple que ça. Mais heureusement que nous sommes là pour contrer ses plans, nous, Alliés, qui allons prendre nos armes pour contrer son fameux plan Z. Allons-nous y arriver ? Ça c’est la grande question, et si tu veux le savoir, tu sais ce qu’il te reste à faire.


Zombie Army Trilogy, ok c’est quoi ?

À mon avis, ça va saigner

Zombie Army Trilogy, comme son nom l’indique, regroupe les trois premiers opus de la saga de spin-off. Tu vas avoir de quoi faire puisqu’il s’agit de trois grosses campagnes, chaque campagne se déroule en 5 missions (tu verras elles sont costauds), que tu peux parcourir en solo, en multijoueur local en connectant jusqu’à quatre consoles ou bien en online. En plus d’un mode « histoire« , tu as aussi le mode « horde« , mode coopératif jouable jusqu’à quatre joueurs. Sinon, c’est quoi le but du jeu ? Défoncer du nazi zombie jusqu’à ce qu’il n’y en ai plus un seul. Tu vas avancer dans le niveau en affrontant des hordes de nazis zombies qui n’ont qu’une obsession, te dévorer la cervelle. Puis, tu vas atteindre une chambre forte pour refaire le plein de munitions, ensuite tu vas repartir sur le champ de bataille jusqu’à vaincre un boss final et voilà, niveau terminé. Il n’y à rien de plus simple.

Et ça fait BIM BAM BOOM

Amateurs de gore, de films de zombies, vous allez surement kiffer Zombie Army Trilogy pour son gameplay. Tu vises, tu tires, tu gagnes des points, des combos, et ça défoule ! Et de un, et de deux, one shot, et de trois… L’extermination de nazis zombies n’aura plus de secrets pour toi. Surtout que tu vas avoir un panoplie d’armes à ta disposition. Pistolet, fusil à pompe, grenades, ou encore sniper, qui est celui recommandé et mis en avant dans le jeu. Tout simplement parce qu’en utilisant le sniper et en visant la tête de tes ennemis, tu assisteras à la trajectoire de la balle en slow-motion, et c’est ce qui fait le charme de base de la saga Sniper Elite. Sinon, cela reste très classique dans sa manière de jouer, c’est simple et efficace, ça défoule, c’est d’ailleurs tout son intérêt, un jeu no-brain où tu fonces dans le tas sans vraiment réfléchir. Ça fait le boulot chef !


 Et sur Nintendo Switch alors ?

Très sympa cette version Nintendo Switch

Ah bah qu’on se le dise tout de suite, ça commence à se voir que le jeu ne date pas d’hier hein. Graphiquement, c’est pas la grosse claque, notamment en mode docké, avec l’apparition de textures baveuses, de l’aliasing, des décors qui manquent de détails et un léger flou dans quelques zones. En revanche, c’est beaucoup mieux en mode portable, Zombie Army Trilogy est beaucoup plus agréable visuellement, je te recommande vraiment d’y jouer de cette façon. Beaucoup moins d’aliasing, des textures moins grossières, forcément, plus petit écran, ça saute moins aux yeux. Jouer à Zombie Army Trilogy en mode portable aussi, c’est quand même plus pratique puisque cette version Nintendo Switch utilise la fonction gyroscopique de la console, et pour faire des headshots tranquillement, dans ton lit, comment te dire que c’est le feu. C’est clairement une réussite ! Sinon, c’est fluide, je n’ai pas rencontré de soucis techniques, je m’amuse beaucoup entre deux sessions d’Animal Crossing : New Horizons, oui, c’est totalement l’opposé, on est bien d’accord…


Conclusion : un bon défouloir sur Nintendo Switch

Très amusant ce spin-off

Pour conclure, je suis très agréablement surpris par ce Zombie Army Trilogy, je ne m’attendais pas à aimer autant, comme quoi. Rien de transcendant, rien de révolutionnaire, mais c’est très amusant le temps d’une courte session de tirer sur tout ce qui bouge. Beaucoup de contenu dans cette compilation, mode « scénario« , mode « horde« , jouable seul ou à plusieurs, 8 personnages jouables, un total de 3 campagnes découpées en 15 missions, ça va, il y a de quoi faire. Très plaisant en mode portable, ça pique un peu en mode TV, le jeu reste néanmoins un bon défouloir peu importe la manière dont tu joues. Encore un immense merci à Just for Games, et merci à Rebellion pour ce portage de qualité, je m’amuse comme un p’tit fou !

Alors ? Ça te tente ou pas ?


Tu veux réagir avec Facebook ?

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :