Quelle claque cette 1ère partie

Et bien voilà, j’ai terminé Final Fantasy VII Remake, merci Nomura, merci Kitase, depuis le temps que je l’attendais, ça date 2015 pour être exact, lorsqu’il avait été annoncé à l’E3 pendant la conférence de Sony. Mais c’est bon, il est enfin là, le remake du jeu culte sorti en 1997 sur PlayStation. Enfin, il est là, pas tout à fait hein, seulement une bonne première partie, on n’sait pas en combien de morceaux ce remake sera découpé. Ce que nous savons, c’est que celui-ci se termine à la sortie de Midgar, je ne t’en dirais pas plus. Final Fantasy VII fait partie de mes préférés de la saga Final Fantasy (le VIII best of the world), j’ai un affect particulier avec cet épisode, et du coup, j’étais très excité à l’idée de jouer à ce remake. Du coup, est-ce que mon avis t’intéresse ? Oui ? Bon et bien tu es au bon endroit apparemment, voici mon test du jeu, c’est parti !


23 ans plus tard, retour à Midgar

Midgar, ville où débute cette incroyable aventure

Si tu connaissais Final Fantasy VII à l’époque sur PS1, et bien tu ne seras pas dépaysé. Si tu découvres Final Fantasy VII avec ce remake, tu risques de vivre l’une des meilleures aventures de ta vie. Bienvenue à Midgar, ville qui ne dort jamais, ville dominée par la société Shinra, une société qui exploite jusqu’à épuisement l’énergie Mako, qui est l’énergie vitale de la planète, afin de produire de l’énergie et des armes. Et ça, ça ne plait pas du tout à une bande d’éco-terroriste du nom d’Avalanche, qui souhaite s’opooser à tout ça, afin que la planète puisse vivre dans de meilleures conditions. Bon, à mon avis, tu connaissais la trame principale hein, vu que Final Fantasy VII est un jeu tellement culte. On y incarne Cloud Strife, un ex-soldat de la Shinra, qui a fraîchement rejoint la team Avalanche. Un groupe qui est composé de Barret, Biggs, Wedge, Jessie, ainsi que de Tifa, qui est d’ailleurs une amie d’enfance de Cloud. Ils ont tous un même objectif : détruire la Shinra et libérer la planète des griffes de cette société pompeuse d’énergie ! Nos héros vont vivre une incroyable quête remplie de rebondissements, tu n’es clairement pas prêt à ce qu’il va se passer…

La team Avalanche au rapport

Grosse claque graphique dans la tronche

Cloud, plus beau que jamais ♥

Ah bah oui, il faut dire que Square Enix ne s’est pas foutu de notre tronche hein, ce remake de Final Fantasy VII est absolument incroyable techniquement. Graphiquement, c’est juste oufissime de voir à quel point le jeu est beau. Quel bonheur d’avoir rendu Final Fantasy VII comme ça, 23 ans plus tard, c’est comme un doux rêve. Que ce soit in-game ou lors des scènes cinématiques, tu verras, c’est du très très lourd ! Square Enix a vraiment fait du très beau boulot. Les animations des personnages, la beauté des décors, les effets de lumière hallucinants, tous ces détails que l’on prend le temps de contempler, c’est du presque sans-faute. Et oui, j’ai bien dit presque malheureusement, car durant mes sessions, il m’est arrivé de constater quelques textures vraiment grossières, qui je l’espère, seront corrigées dans un patch, parce que parfois, ça pique un peu les yeux haha. Mais c’est assez rare, et on pardonne très très rapidement car tout le reste, c’est assez incroyable visuellement. Je me suis même demandé si ça tournait vraiment sur PS4 tellement que c’était impressionnant. Midgar n’a jamais été aussi splendide. Redécouvrir des lieux iconiques, des personnages, et tout ça lifté avec la puissance des consoles actuelles, ça fait tellement le boulot, quel plaisir de voir ça ! Et je ne parle même pas des bruitages et des musiques revisitées pour l’occasion, oh my god, tellement bon…


Bye bye RPG, enfin presque…

Un gameplay revisité, amélioré ?

Bon, quand je dis « bye bye RPG », ça n’a pas totalement disparu dans ce remake. Et oui, souviens-toi, Final Fantasy VII sur PlayStation, et bien c’était du tour par tour. Ce n’est plus le cas dans cette version 2020, qui mise sur un gameplay plus moderne, à la sauce Final Fantasy XV, un p’tit côté Kingdom Hearts aussi : Final Fantasy VII devient un A-RPG. Concrètement, pour ceux qui ne savent pas, ça veut dire que c’est toi qui gère en temps réel ton personnage, ses attaques, ses esquives, ses sortilèges, et pas chacun son tour hein, non non. Et je dois reconnaître qu’au départ, j’ai eu beaucoup de mal avec le gameplay de ce remake. Pourtant, j’ai déjà joué à quelques jeux avec une manière de jouer similaire à celui-ci, mais pour je n’sais qu’elle raison, Final Fantasy VII Remake est pas évidement à maîtriser. Des combats très (trop ?) dynamiques, on ne sait plus trop ou donner de la tête par moment, parfois c’est même la caméra qui galère à suivre tellement ça va vite. Et ça peut être assez problématique je dois bien l’avouer… Ça fight sévère, t’as pas le temps, quand faut y aller, faut y aller !

Un gameplay revisité, amélioré ?

Est-ce mieux qu’avant ? Ça je ne sais pas, je dirais que ça dépend des goûts et des couleurs hein. J’adorais le gameplay de Final Fantasy VII sur PlayStation, et celui du remake est aussi très sympa une fois qu’on a compris comment ça fonctionne. Et comme je le disais, tout n’a pas disparu dans cette version 2020. Il y a quand même quelques aspects RPG, notamment avec l’EXP et la montée de niveau des personnages, mais aussi les équipements, les améliorations des armes, les matérias, pouvoirs que l’on peut donner à son personnage afin d’apprendre de chouettes sortilèges (foudre, glace, feu etc…), et j’en passe ! Donc si toi aussi tu aimes booster les compétences de tes personnages comme un bon J-RPG qui se respecte, t’inquiète, tu auras encore la possibilité de le faire dans Final Fantasy VII Remake.


Durée de vie ? Seulement une partie ?

Midgar te réserve pas mal de choses à faire

Et oui, je tiens à le rappeler, Final Fantasy VII Remake n’est pas le jeu complet, mais cela n’empêche que tu vas avoir beaucoup de taf hein. Je fais partie de ceux qui n’étaient pas très content de cette décision de le diviser en x parties, d’ailleurs on ne sait toujours pas, à ce jour, en combien de morceaux il sera. Mais, après avoir joué à ce remake, et bien on comprend assez facilement pourquoi ce n’est pas le cas. Cette première partie, qui se termine à la sortie de Midgar, est assez conséquente, ouais il y a de quoi faire, clairement ! J’ai terminé l’aventure en un peu plus de 40h, ce qui est vraiment pas mal quand tu compares avec l’original. Car tu verras, Final Fantasy VII Remake n’est pas tout à fait le même que celui sur PS1, ça s’est fait plaisir dans la réalisation du jeu, ils ont rajouté quelques éléments scénaristiques, qui du coup, rallonge la durée de vie. Même si, je dois le reconnaître, certains passages sont vraiment trèèèèèès étirés. C’est même limite gênant tellement que ça se voit haha.

Cloud & Tifa, une belle histoire d’amitié

Et oui, l’histoire principale de Final Fantasy VII est revisitée dans ce remake, avec l’ajout de quelques éléments qui apportent un tout nouvel angle à cette intrigue, voire même des modifications par rapport à l’original. Donc du coup oui, tu vas avoir de quoi faire avec cette « nouvelle histoire », et en plus de ta quête principale, tu vas avoir aussi l’opportunité d’accomplir des missions annexes, qui pour la plupart ne sont pas folichonnes hein, je dois te le dire. Mais bizarrement, j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à les parcourir. En même temps, il faut dire que l’ambiance générale de ce remake aide vraiment. Que ce soit les PNJ et leurs réactions lorsque tu passes à côté d’eux, les différents lieux que l’on parcoure, les nombreux personnages que l’on rencontre sur notre chemin, bah ouais, on ne dit pas non à quelques missions bonus pour kiffer un peu plus. Plus c’est long, plus c’est bon n’est-ce pas ?


Conclusion : mission accomplie pour ce remake

Un incontournable en cette année 2020

Je m’arrête là dans ce test, afin de ne pas en dévoiler davantage et de te laisser la surprise. Concrètement, Final Fantasy VII Remake est l’un des jeux à ne surtout pas louper cette année. Impossible de passer à côté, une première partie captivante, qui donne un nouveau souffle à cette légende du jeu vidéo. Je me suis régalé du début à la fin, même si il y a quand même quelques trucs qui m’ont chiffonné. Que ce soit le gameplay assez difficile à maîtriser au départ, la caméra parfois hasardeuse, des textures assez vilaines sur certains décors, ou encore le traitement de Wedge sur son poids, j’ai trouvé ça vraiment pénible. À part ça, tout le reste, c’est vraiment réussi, c’est du bonbon pour les yeux mais aussi pour les oreilles. J’ai vraiment eu du mal à lâcher la manette tellement que j’étais à fond. Redécouvrir un des jeux de mon enfance dans de telles conditions, ça fait chaud au cœur ! Un jeu rempli de nostalgie, un hommage aux fans de la première heure, Final Fantasy VII Remake est à découvrir de toute urgence, je le recommande à 100% !

Tu as joué à ce remake ou pas ?


Tu veux réagir avec Facebook ?

2 thoughts on “[TEST] Final Fantasy VII Remake, une première partie réussie

  1. Comme d’habitude, très jolie critique, et je m’y retrouve pas mal. J’ai été un peu surprise par certaines textures (les arrières-plans en fait), alors que le jeu est magnifique visuellement. On dirait un hommage au titre sur PS1, mais ça m’étonnerait haha. Pour ce qui est du gameplay hybride, il est vrai qu’il faut un peu de temps pour s’adapter, mais il est nerveux et très efficace. Par contre, c’est terriblement frustrant quand tu lances ton sort, mais que ça n’aboutit pas car – à l’inverse d’un vrai tour par tour – l’ennemi vient de te sauter dessus, ahah. Pour finir, je suis parfaitement d’accord : certains chapitres tirent vraiment en longueur. En dépit de cela, j’ai passé un excellent moment sur ce remake, qui a tout de même plus de qualités que de défauts !

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :