Faut que je reprenne un peu de multi d'ailleurs

Hi boy, hi girl ! J’espère que tu as la forme et que tout va bien pour toi ! Il est désormais temps de donner mon avis sur LE jeu du mois de mars 2021, il s’agit bien évidemment de Monster Hunter Rise ! Exclusif à la Nintendo Switch sur consoles, disponible chez nous depuis le 26 mars dernier mais arrive début 2022 sur PC, je ne joue qu’à ça en ce moment. J’ai toujours eu ÉNORMEMENT de mal avec la licence, j’ai testé quelques épisodes, celui sur Wii U ou encore celui sur Nintendo 3DS, et j’ai jamais réussi à accrocher très longtemps. MAIS, car oui il y a un mais, c’est désormais du passé, eh ouais ! Monster Hunter Rise, cette fois, c’est la bonne, voici mon avis sur le jeu !


Que la chasse commence

Kamura a besoin de toi

Oh non, le village Kamura a besoin de ton aide. Une nouvelle invasion de monstres est sur le point de faire son apparition. C’est la catastrooooophe ! Mais heureusement que les habitants du village peuvent compter sur moi, chasseur de monstres depuis, oh lala, 30 secondes haha. Grâce à l’aide du chef de Kamura ainsi que des villageois, je vais devenir le plus fort, le plus courageux, le meilleur des chasseurs de monstres ! Concrètement, l’histoire de ce Monster Hunter Rise se résume à ça, tu crées ton personnage, ton personnalise tes compagnons, on te dit de sauver le village et voilà. Ça tient sur un mouchoir, clairement, mais ça a le mérite d’exister et d’apporter un p’tit contexte à cette chasse. Généralement, on ne joue pas à un Monster Hunter pour son histoire, et bien ça ne change pas avec ce Rise. Les différents personnages que l’on rencontre sont sympathiques, mais pas/peu exploités pour qu’on s’y attache vraiment. Mais au pire, osef un peu nan ? Chacun aura son opinion sur la question. Bon, ce n’est pas tout hein, mais je crois que les monstres sont sur le point d’arriver, alors que la chasse commence !

Ma dream team ♥

Techniquement bluffant, c’est impressionnant

Le RE Engine fait grave le boulot

Wow, Monster Hunter Rise est sans doute l’un des plus beaux jeux de la Nintendo Switch, et je pèse mes mots. « Mais je suis sur Nintendo Switch là ? » C’est la première phrase que j’ai sorti en découvrant le jeu. C’est très très beau, le RE Engine (moteur de jeu de Capcom) arrive encore une fois à envoyer du lourd, et même sur une console comme la Nintendo Switch. Que ce soit en mode télé mais aussi en mode portable, c’est hyper qualitatif. J’ai testé les deux, et pour le coup, Monster Hunter Rise s’en sort très très bien. Bien évidemment, on est loin des graphismes et de la technique d’un Monster Hunter World qui tourne sur une PS4 Pro hein, mais c’est techniquement bluffant pour la console hybride de Nintendo.

J’aime trop ce petit coin du village, trop reposant

Autant le dire tout de suite, il y a de l’aliasing, quelques chutes de framerate, et les animations des monstres éloignés sont en PLS. Mais rien de bien méchant, en tout cas rien qui m’embête quand j’y joue. Les temps de chargements sont rapides, c’est appréciable ! Gros point fort du jeu, ce design et cette ambiance japonaise prenante et envoutante. Monster Hunter Rise m’a charmé d’entrée, dès l’annonce du jeu d’ailleurs par son atmosphère. Et bien c’est mission réussie, que ce soit dans le village et même à travers des différentes zones à parcourir, le jeu a réussi à me captiver et à me donner envie d’explorer à fond ! Certains panoramas sont à tomber mais genre vraiment (avec le soleil couchant toi-même tu sais ♥).


Des combats, de l’exploration et bien plus encore…

Comme je le disais, j’avais peur de ne pas kiffer ce Monster Hunter Rise, notamment parce que j’ai toujours trouvé que le gameplay était lourd. Un inventaire et des menus trop fournis, du craft à gogo et le tout avec une montagne de tutoriels dont tu comprends que la moitié et encore. Et bien c’est toujours le cas haha, enfin en BEAUCOUP PLUS SOFT ! C’est bien la première fois que j’arrive à comprendre le gameplay d’un Monster Hunter sans froncer les sourcils. Et après avoir discuté avec des fans de la première heure, oui, ce Monster Hunter Rise est bien plus accessible que les précédents. Tant mieux pour moi haha.

Tellement kiffant de rouler sur les monstres

Donc, qu’est-ce qu’on doit faire dans ce Monster Hunter Rise ? Et bien comme son nom l’indique, on doit chasser des monstres. On doit donc se déplacer à travers quelques maps en compagnie de jeux compagnons, un le Palico (race de chat très famous dans Monster Hunter) et d’un p’tit nouveau, un Chumsky (un chien trop kiki) qui en plus de t’aider en combat, te permettra de grimper sur son dos en tant que monture. Et clairement, ça change pas mal la donne je trouve. Tu progresses plus vite, tu peux même récolter les fleurs assis sur ton chien oklm. C’est d’ailleurs pas le seul sur lequel tu pourras monter, dans Monster Hunter Rise, tu vas aussi avoir la possibilité de contrôler les monstres, des duels de bestioles très amusants. Nouveauté de ce Monster Hunter Rise qui fait toute la différence : le filoptère ! Des fils de soie résistants qui permettent de se propulser dans les airs, de courir sur les murs, et d’attaquer et franchement, ça apporte ce punch qui me manquait dans les précédents que je trouvais ultra rigide. Ce qui du coup, ajoute un p’tit sentiment de « trop facile », notamment dans les combats.

Plusieurs niveaux de difficulté dans les quêtes

Mais, si c’est trop easy pour toi, il y aura de nombreux niveaux à ta disposition afin que tu sois le plus vaillant des chasseurs de monstres ! Plus il y a d’étoiles, plus les monstres sont coriaces en gros ! Du moins, dans les grandes lignes, j’ai pas eu de grandes difficultés face aux bestioles, sauf sur une ou deux. C’est peut-être aussi parce que je suis doué ? Hum, nan, je pense que le jeu est bien plus simple que les précédents haha. Des quêtes solo mais aussi online (d’ailleurs le jeu tourne niquel en ligne) avec le même système de difficulté. Je ne te spoile pas les monstres présents dans le jeu hein, tu verras, c’est méga classe comment ils sont présentés. Et c’est aussi super cool de les combattre. Je précise qu’il n’est pas obligatoire de les tuer si ça te fait trop de peine haha, tu peux aussi les capturer sans qu’ils meurent. Un peu de douceur dans ce monde de brutes.

Un farm d’équipement très agréable

Chasser du monstre c’est bien, mais il faut le faire intelligemment, et pour ça, il faut être bien équipé ! Tu vas passer beaucoup de temps à crafter, à récupérer des objets dans les différentes zones que tu vas parcourir. Du métal, des fleurs, des os, des œufs, bref, tout ce qui peut se piquer, tu vas le piquer haha. Ce qui te permettra de créer des objets de soin, des pièges, des bombes, mais aussi de l’équipement comme ta tenue, ton arme (d’ailleurs, tu as le choix entre les épées, l’arc, les doubles lames etc…). Autant te dire que la cueillette risque d’être longue et bien corsée. Mais la vérité, tu vas kiffer le faire ! Il y a un gros aspect exploration dans ce Monster Hunter Rise, et si en plus, tu veux boucler tes zones à 100%, il y a quelques messages anciens cachés à trouver (très très bien planqués), c’est assez sympa.


Une durée de vie qui pèse

Entre le mode solo (40h environ) qui est un gros tutoriel pour bien te préparer, l’online ou tu vas te perdre à jouer entre amis, et les différents modes de jeu que dispose Monster Hunter Rise, t’es pas prêt(e) à lâcher ta manette. J’ai pas encore eu le temps de bien compléter l’online (joué à seulement deux sessions) mais clairement, c’est là où tout prend son sens. Je te conseille vraiment d’y jouer avec des potes, et puis si tu n’as pas de potes, t’as qu’à venir sur mon Discord, j’organise des sessions de temps en temps.

La Calamité, le nom du mode Tower Defense

Et si tout ça ne te suffisait pas, avec l’aide des habitants du village Kamura, tu auras comme mission, de préparer ta défense sur le terrain, et de protéger les barricades contre les nombreuses vagues de monstres. Ils appellent ça la Calamité. Et pour le coup, je trouve que ça fait du bien, et ça casse la potentielle « routine » de la chasse aux monstres. J’ai mis le mot « routine » entre guillemets parce que vraiment, je ne m’ennuie pas une seule seconde, et qu’est-ce que ça fait plaisir de comprendre enfin pourquoi les gens kiffent autant Monster Hunter. ♥


Conclusion : enfin je kiffe un Monster Hunter

Je suis trop content, merci Monster Hunter Rise

Et bien voilà, mon jeu du moment, mon premier Monster Hunter que je kiffe et sur lequel je m’amuse comme un petit foufou. C’est très beau et soigné, parfaitement jouable en portable et sur la téloche, une durée de vie de dingue, des monstres hyper classes, et une ambiance « Japon féodal » du plus bel effet, franchement si t’es tenté(e), vas-y tu vas t’é-cla-ter comme jamais ! Il y a taaaant de choses dont j’ai préféré de pas parler dans ce test, parce que ça mérite de le découvrir par soi-même. Un gameplay bien plus tranquille et léger que les précédents, ne sois pas trop frustré(e) au départ de ne pas tout comprendre, c’est normal. Tu verras qu’à force avec un peu de patience, et de l’entraînement, tu vas tout éclater sur ton passage ! Gros coup de cœur pour ce Monster Hunter Rise, bravo Capcom !

Et toi ? Tu joues à Monster Hunter Rise ?

Tu veux réagir avec Facebook ?

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :