Quel bien fou de refaire ce jeu

Tadadadaaaaa, The Legend of Zelda : Skyward Sword revient dans une version HD en exclusivité sur Nintendo Switch, et pour le coup, ça fait bien plaisir. Sorti à la base sur Wii le 18 novembre 2011 chez nous (jour de mon anniversaire bébé), Nintendo nous ressort donc cet épisode qui a beaucoup divisé à l’époque notamment à cause de ses contrôles Wiimote/Nunchuck. Depuis le temps que je voulais me refaire The Legend of Zelda : Skyward Sword, je ne l’avais fait qu’une seule fois, à sa sortie, il y a 10 ans maintenant. Disponible depuis le 16 juillet dernier sur Nintendo Switch, je te donne 5 bonnes raisons d’y jouer et de lui laisser une seconde chance, si comme moi, tu n’avais pas plus kiffé que ça à l’époque. Pourquoi ? Je te raconte tout juste en dessous…


#1 : Découvre les origines de la saga

Voici Célesbourg, île au-dessus des nuages

Eh oui, The Legend of Zelda : Skyward Sword HD est chronologiquement, le premier épisode des jeux The Legend of Zelda. Un opus qui te raconte les origines de la saga, et puis exactement, de l’épée de légende et de sa création. C’est surement l’épisode qui a la plus grande narration aussi, d’ailleurs, une histoire que je vais vite fait te synthétiser ici pour te donner l’eau à la bouche. On y incarne Link (wow quelle surprise haha), jeune chevalier qui crèche à Célesbourg, ville qui flotte au dessus des nuages. Pas le temps de niaiser pour notre cher héros puisqu’il doit partir à la recherche de sa best friend Zelda, disparue dans une tornade noire. Il va faire la rencontre de Fay, l’esprit de l’épée divine, qui sera son guide durant tout le long de son périple. Voilà pour les grandes lignes, Link fera la rencontre de nombreux personnages, certains seront de très bons alliés, d’autres feront en sorte que sa quête prenne fin. Pour sauver sa meilleure amie, il faut traverser les nuages, mais qu’est-ce qu’il y a en dessous ? Where is Zelda ? Arrivera-t-il à la sauver ? À toi de découvrir tout ça…

Et c’est le grand saut !

#2 : Une version HD mais pas que

Pas mal la vue ici dit donc

Comme son nom l’indique, The Legend of Zelda : Skyward Sword HD est une version HD d’un jeu Wii sorti il y a maintenant 10 ans. Ce portage remastérisé dispose de quelques améliorations exclusives à la Nintendo Switch, qui changent bien l’expérience de jeu. Déjà, le jeu en plus d’avoir des graphismes lissés en HD, tourne en 60 FPS constant, et ça, c’est quand même bien agréable. Plus fluide et plus rapide que l’opus original, parfait pour découvrir ou redécouvrir cet épisode dans les meilleures conditions possibles. Le jeu te propose deux manières de jouer, soit tu peux parcourir le jeu en motion gaming avec les Joy-Con, soit avec des commandes par boutons, chose qui n’existait pas à l’époque. On rajoute à ça le système de sauvegarde automatique, la possibilité de passer les dialogues et les cinématiques, ou encore que Fay, partenaire un peu trop bavarde sur la version d’origine, viendra moins te faire iech car ses interventions deviennent optionnelles. Mais aussi, si tu fais partie des gens qu’ont acheté l’Amiibo Zelda et son Célestrier, tu peux l’utiliser pour te téléporter depuis n’importe quel endroit.

Le jeu est pensé pour le motion gaming

Me concernant, ce qui m’avait un peu saoulé à l’époque et qui faisait que mon avis sur The Legend of Zelda : Skyward Sword était mi-figue, mi-raisin (j’adore cette expression) c’était notamment les contrôles à la Wiimote/Nunchuk que je trouvais imprécis et vraiment pas agréable pour le coup. Aujourd’hui, avec le combo des Joy-Con, j’ai trouvé ça BEAUCOUP mieux et moins frustrant. Je suis un joueur qui est habitué au motion gaming et qui le maitrise plus bien, comment te dire que je suis bien content de le redécouvrir de cette manière. J’ai testé le combo boutons avec ma manette Switch Pro, mais nan, c’est rigide au possible, et on sent que le jeu n’est pas du tout pensé comme ça, ça casse son charme. Le lissage HD fait plaisir, même si certaines textures laissent clairement à désirer. J’aurai aimé aussi qu’il n’y ait pas de bandes noires horizontales pendant les scènes cinématiques, j’suis pas trop fan mais c’est qu’une question de goût. Sinon le jeu tourne très bien que ce soit en docké ou en mode portable, oklm ça passe crème.


#3 : Un épisode aux multiples qualités

Skyward Sword c’est surtout une belle et grande aventure

Sans doute l’un des épisodes Zelda que les joueurs aiment le moins et pourtant, il a de grandes qualités qu’il ne faut surtout pas sous-estimer. The Legend of Zelda : Skyward Sword est un opus avec de très très bons donjons, que ce soit la conception, les énigmes, les ambiances, les boss ou encore comment ils utilisent parfaitement les fonctions motion gaming du jeu font qu’ils sont géniaux. Ils font je pense, partie des meilleurs donjons de la saga Zelda. C’est aussi un épisode qui brille par sa musique et son OST incroyable, interprétée par un véritable orchestre, pour les 25 ans de la licence. J’avais oublié à quel point les musiques de ce Skyward Sword étaient exceptionnelles et en totale adéquation avec les moments du jeu, un délice. Il ne faut pas oublier également sa sublime direction artistique, c’est d’ailleurs l’un de ses grands points forts je trouve. Shigeru Miyamoto, papa de la licence mais aussi de Mario, avait expliqué que la DA a été inspirée par les grands peintres français du XIXe comme Cézanne ou bien Monet. J’étais déjà fan de ce choix artistique en 2011, je le suis toujours en 2021.


#4 : Jouer à un Zelda à « l’ancienne »

2017, la saga change littéralement avec un épisode qui bouscule tout ce qu’on connait d’elle et par la même occasion, casse l’industrie du jeu vidéo, The Legend of Zelda : Breath of the Wild. Si tu as fait Breath of the Wild, tu vas ressentir comme un sensation de nostalgie en jouant à cet opus. Retrouver des donjons classiques avec énigmes, clefs et boss à la fin, un jeu avec une structure plus linéaire, plus conventionnelle. Tu constateras aussi qu’il y a eu une grosse évolution entre cet épisode et Breath of the Wild, mais aussi que celui-ci contenait déjà pas mal de choses que l’on retrouve dans l’épisode de 2017, comme la jauge d’endurance, le paravoile aussi et j’en passe. C’est vraiment un sentiment agréable de le parcourir, mais je suis content que la saga Zelda soit passé à autre chose, c’était sans doute le moment de changer et de faire autre chose, la preuve, The Legend of Zelda : Breath of the Wild est incroyable ! ♥

C’est cool de rejouer à un Zelda d’avant haha

#5 : Bah parce que c’est Zelda quoi

Content d’avoir un nouvel avis sur le jeu

Clairement, c’est Zelda donc il faut craquer, c’est comme ça, c’est la règle haha. Nan plus sérieusement, The Legend of Zelda : Skyward Sword HD est un bon moyen de découvrir la saga, puisqu’il est chronologiquement le premier de la saga. Accessible à tous, une narration maitrisée, une OST à tomber, une version améliorée et revisitée, ce serait dommage de ne pas lui donner sa chance, ou une seconde chance. Je suis bien content de cette version HD, ça m’a vraiment permis de constater que The Legend of Zelda : Skyward Sword est un épisode avec de véritables atouts, qu’il fallait mettre en avant. Tout n’est pas parfait, notamment graphiquement, on voit que c’est juste un lissage HD vite fait toi-même tu sais, certaines textures accusent le poids de l’âge, et les contrôles boutons ne sont pas super intuitifs je trouve, mais à part ça, le jeu est bourré de qualités qui prennent vite le dessus. Je te conseille vivement de t’y essayer, Link et Zelda ont besoin de toi, tu es l’élu(e), alors n’hésite plus et découvre un épisode magique qui ne manque pas de charme.

Tu as craqué pour ce Skyward Sword HD ?

Tu veux réagir avec Facebook ?

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :