Mon tout premier platine avec Astro's Playroom ♥

Premier avis d’un jeu exclusif PS5 sur le blog, et oui, j’ai enfin réussi à me pécho la dernière console de Sony, (mon unboxing ici) du coup attends-toi à plusieurs avis de jeux PS5 dans les prochains jours. Aujourd’hui, je te parle d’Astro’s Playroom, jeu pensé comme une vitrine technologique pour la PS5, mais surtout pour montrer toutes les nouveautés et fonctionnalités de la nouvelle manette, la DualSense. Le jeu est gratuit et préinstallé sur la console, c’est naturellement que j’ai commencé par celui-ci comme premier jeu PS5. Et après l’avoir terminé à 100% et récupérer mon premier platine (eh ouais, keskia ?), il est temps de te donner mon avis sur ce petit bijou. Astro’s Playroom, vitrine parfaite pour la DualSense ? C’est ce qu’on va voir !


Astrobot est de retour ♥

Petit robot, « grande » aventure

Astrobot est de retour dans cette nouvelle expérience sur PS5, après avoir brillé en 2016 dans Astrobot Rescue Mission, qui est assurément l’un des meilleurs jeux du PlayStation VR, le revoilà en tête d’affiche dans Astro’s Playroom ! Développé par SIE Japan, Astro’s Playroom est un jeu de plateforme qui a pour mission d’être la vitrine technologique de la DualSense. Notre cher petit robot qui est également la nouvelle mascotte de PlayStation, a pour mission de te faire découvrir toutes les subtilités de la manette, dans un jeu de plateforme qui se veut accessible à tous et fun à parcourir. Est-ce vraiment le cas ? Ab-so-lu-ment ! Je me suis régalé, enfin, on s’est régalé puisque je l’ai découvert avec Cricri, et on a vraiment passé un chouette moment. Et c’est super malin de la part de PlayStation d’offrir un jeu tel qu’Astro’s Playroom, cela permet de mettre un sacré coup de pub à cette licence, de montrer ce qu’a dans le ventre la manette à tous les possesseurs d’une PS5, et en plus le jeu est amusant, que demander de plus ?

C’est vraiment trop mimi ♥

Astro’s Playroom tourne parfaitement en 4K/60FPS, avec une direction artistique très douce, très kawaii, c’est coloré, c’est joli comme tout, c’est mignon au possible. On pourrait même penser qu’on joue à un jeu Nintendo tellement que ça s’approche de l’ADN de la firme nippone. Et ça, c’est un sacré compliment ! Le tout dans une bonne ambiance qui te donne le smile tout au long de l’aventure, avec des musiques rythmées, en totale adéquation avec le moment, aucune fausse note. Je savais à quoi m’attendre, et je ne suis clairement pas déçu. Alors oui c’est pas non plus la claque graphique, et c’est certainement pas ce qu’on lui demande. C’est visuellement très attrayant, on passe d’une forêt à la mer, ensuite on se trouve dans une zone glacière, bref un chouette voyage qui fait du bien !


Et ça va vibrer comme jamais

Le jeu utilise parfaitement les fonctionnalités de la DualSense

Certains utilisent des jeux éclatés au sol comme 1-2 Switch pour promouvoir les fonctionnalités d’une manette, d’autres ont un peu plus d’idées et de créativité. Astro’s Playroom, qui je le rappelle, est un jeu offert, est fait pour te montrer tout le potentiel de la DualSense. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que SIE Japan ne s’est pas foutu de nous. Expérience qui met en avant les nouveautés de la DualSense, que ce soit les vibrations haptiques, un peu comme celles de la Nintendo Switch, qui te permettent de ressentir certaines choses comme la pluie, le vent et j’en passe. Mais aussi les gâchettes adaptatives, où il faudra appuyer plus ou moins fort selon les situations. Ou encore le pavé tactile, qu’il faudra caresser (ouuuh coquinou) afin de diriger une boule (décidément), un peu comme Super Monkey Ball. Et sans oublier le microphone, qui lui aussi sera de la partie, et qui m’a rappelé de bons souvenirs sur Nintendo DS à souffler dessus haha.

Excellent le retour des gâchettes

Ce que j’ai vraiment aimé dans Astro’s Playroom, ce sont les gâchettes adaptatives qui montrent une résistance dans certaines situations. Il faudra appuyer plus ou moins fort dans des phases de plateforme, comme le montre le screen ci-dessus, où le but est d’escalader un mur. Et pour ça, il faut appuyer sur les touches L2 et R2, en plus du gyroscope pour diriger votre singe robot, et c’est très réussi ! En fait, le gameplay dans son entièreté est une réussite on va pas se mentir, on se retrouve alors avec un jeu de plateforme amusant et novateur, et ça donne terriblement envie de connaître les jeux qui utiliseront aussi bien les fonctions de la DualSense. En tout cas, avec Astro’s Playroom, ça vend du rêve.


C’est l’histoire de PlayStation

Eh mais c’est Crash Bandicoot !

En plus d’être un jeu de plateforme très sympa, Astro’s Playroom est aussi une lettre d’amour pour tous les fans PlayStation. Et ouais, et c’est ce qui fait totalement le charme de ce « petit » jeu, de pouvoir faire la rencontre d’autres robots qui se prennent pour des personnages cultes de PlayStation. Et ça fait ultra plaisir de les découvrir au fur et à mesure, de les reconnaître, c’est pour cela que je ne compte pas en dire plus pour te laisser le plaisir de la découverte ! Astro’s Playroom est un gros spot publicitaire pour PlayStation et sa PS5 puisqu’on va explorer les recoins de la machine comme la RAM, le GPU. Mais c’est aussi et surtout un jeu qui respire la nostalgie, ou l’on va tout en s’amusant, découvrir l’histoire de la marque. De la PS1 à la PS5, on va remonter dans le temps, à la recherche d’items pour remplir le « Labo PlayStation« .

HUB où tous les artefacts trouvés sont exposés

Si tu kiffes terminer tes jeux à 100%, Astro’s Playroom ne sera pas très compliqué et long pour y arriver. Une durée de vie d’environ 5h pour tout boucler et le finir en ramassant le platine, chose que j’ai fait et c’est d’ailleurs une première pour moi. Mais en même temps, le jeu donne vraiment envie de tout fouiner, de tout récolter, et si tu veux juste terminer tous les niveaux sans chercher l’ensemble des collectibles, faut compter 3h à peu près. Mais ce serait vraiment dommage de ne pas profiter de l’expérience jusqu’à la dernière goutte.


Conclusion : ça donne envie d’en avoir plus

Mon tout premier platine avec Astro’s Playroom ♥

Premier jeu sur ma PS5 et déjà premier coup de cœur, c’est que ça commence bien n’est-ce pas ? En même temps, il a tout pour me séduire celui-là, un bon platformer, avec un gameplay aux petits oignons qui exploite avec brio la DualSense. En plus de ça, tu rajoutes une direction artistique toute mignonne, des musiques entraînantes, et une tonne de références PlayStation, difficile de ne pas tomber sous le charme toi-même tu sais. Et en plus il est offert et préinstallé sur la console, t’as rien à faire quoi, juste à poser ton boule dans le canapé, prendre ta manette et kiffer ! Rien à jeter dans ce Astro’s Playroom, j’ai tout simplement adoré. J’espère qu’on aura la chance de retrouver cette bouille robotique dans une aventure plus grande, à mon avis ça ne devrait pas trop tarder.

Tu as joué à Astro’s Playroom ?

Tu veux réagir avec Facebook ?

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :