Hi boy hi girl ! C’était l’un des jeux que j’attendais le PLUS pour cette fin d’année mais surtout lequel dont j’avais le PLUS de craintes : Sonic Frontiers. Disponible depuis le 8 novembre dernier sur PC, PS5, PS4, consoles Xbox et Nintendo Switch, Sonic Frontiers a fait quand même beaucoup parlé de lui ces dernières semaines. Et pas forcément pour les bonnes raisons. Mais comme je le dit toujours, les avis, c’est comme les poils du cul, on en a tous, le mieux c’est de se faire sa propre opinion. J’ai reçu Sonic Frontiers version Nintendo Switch, j’en avais fait un stream découverte de 4h sur Twitch d’ailleurs, et après l’avoir bien dosé, il est temps de t’en parler. Sonic Frontiers, c’est oui ou non ? Sur Nintendo Switch ou pas ? Voici mon avis !


The Legend of Sonic : Frontiers of the Wild

Sonic est de retour, une bonne nouvelle ?

La dernière fois que j’ai joué à un jeu Sonic, c’était sur Sonic Forces, et ce n’était pas folichon. Des années sont passées depuis, et notre hérisson bleu préféré revient dans une aventure totalement inédite avec quelque chose de nouveau : l’open world. La Sonic Team nous propose un épisode dans lequel on va pouvoir parcourir de grandes et larges zones, ce qui change radicalement de ce qu’on a l’habitude de voir dans la saga. Avec comme inspiration, un certain The Legend of Zelda : Breath of the Wild. Forcément, j’étais intrigué dès le premier trailer, j’aime beaucoup cette franchise depuis toujours, alors il m’en fallait pas plus pour y jouer. Notre Sonic est cette fois piégé sur les îles Starfall, et est séparé de ses amis après un atterrissage forcé. Notre but dans cet opus est déjà de savoir où l’on se trouve, mais également de retrouver nos amis. Et pour cela, et bien il va falloir explorer, résoudre des objectifs, des puzzles, des missions et tout un tas de mini-jeux pour récolter des items comme des clefs, des pièces et des matériaux.

Beaucoup d’inspiration dans ce Sonic : Frontiers

La particularité de ce Sonic Frontiers est dans le fait qu’on puisse se déplacer librement comme on veut, et ça j’avoue que c’est vraiment très cool. Les îles Starfall sont découpées en 5 zones principales, et dans ces zones on y retrouve également des « mini-zones » plus fermées qui feront plaisir aux plus nostalgiques d’entre nous. En tout cas moi ça m’a grave fait plaisir de retrouver certains lieux et certaines musiques iconiques de l’ère Mega Drive. Une fois que la zone est bien fouillée et que l’on a récupéré le nombre nécessaire de Chaos Emeralds, on peut se diriger jusqu’au boss final et on passe à la zone suivante. On ressent assez vite une certaine redondance après avoir fait deux/trois zones, mais ce sentiment d’exploration et de vitesse arrive tout de même à nous captiver. Ainsi que cet aspect bac-à-sable avec énormément de choses à l’intérieur qui n’ont aucune cohérence entre elles peuvent te faire souffler du nez. Il y a de l’idée, parfois de trop, et elles ne sont pas toujours bonnes…


Pas joli joli sur Nintendo Switch

En mode portable, ça pique les yeux

Est-ce une bonne idée de jouer à Sonic Frontiers sur Nintendo Switch ? Alors j’ai envie de dire oui et non. En fait tout dépend ce que tu as comme autres supports et de tes exigences. Si tu as une PS5/PS4, Xbox Series ou un PC qui fait tourner le jeu, je t’invite davantage à y jouer là-bas. Si tu as uniquement une Nintendo Switch, je te conseille d’y jouer UNIQUEMENT en mode télé pour le bien de tes jolis yeux. En mode portable, c’est juste une catastrophe graphiquement. De l’aliasing partout, des textures baveuses, du clipping à mort, c’est vraiment une très mauvaise idée d’y jouer de cette façon. Même si, au bout de quelques minutes, on s’y habitude bizarrement. Et la Nintendo Switch OLED n’est pas magique non plus, certes l’écran est plus joli avec des couleurs plus vives, mais sur un jeu qui n’est pas folichon de base, ça ne fait pas de miracles.

En mode télé, ça va, ça passe

Comme tu peux le constater sur mon replay de live Twitch, Sonic Frontiers en mode docké fait le job, c’est pas non plus super beau mais beaucoup mieux qu’en mode portable. Je m’attendais à pire pour être honnête, notamment sur le framerate, je suis étonné de voir que je n’ai vraiment pas eu de soucis majeurs, et que ça tournait très bien ! Et dans un jeu comme Sonic Frontiers où la vitesse est la base du gameplay, c’est mieux.


Conclusion : va voir ailleurs si Sonic y est

C’est pas folichon sur Nintendo Switch

Ah lala, ce petit Sonic Frontiers, un court avis pour un jeu qui m’a laissé de marbre. Et pourtant ça partait bien. Sans doute un titre à ne pas faire sur Nintendo Switch ? En tout cas, je ne te conseille pas cette version pour maximiser tes chances d’apprécier ce tout nouvel épisode de Sonic. Il y a de bonnes choses dans ce Sonic Frontiers, notamment dans le gameplay, cette sensation de vitesse, les différentes énigmes à résoudre, l’exploration… Mais aussi des mauvaises, comme la technique du jeu, le doublage insupportable, une caméra compliquée et des affrontements de monstres pas toujours très agréables. Je pense lui redonner sa chance sans doute sur un autre support. Parce qu’il le mérite notre Sonic d’amour, il revient quand même de très loin. C’est pas le pire épisodes que j’ai fait, bien au contraire, mais ce n’est pas non plus le meilleur…

Tu as craqué pour Sonic Frontiers ?

Tu veux réagir avec Facebook ?

Tu veux réagir avec Wordpress ?

%d blogueurs aiment cette page :